[Côte d’Ivoire Présidentielle 2020] L’EDS déposera la candidature de Gbagbo (déclaration)

[Côte d’Ivoire Présidentielle 2020] L’EDS déposera la candidature de Gbagbo (déclaration)

Abidjan, 26-08-2020 (https://crocinfos.net/) Le président de la plate-forme du mouvement politique, Ensemble pour la démocratie et la souveraineté (EDS), Pr Georges Armand Ouegnin, a prononcé une conférence de presse relative à la radiation de l’ancien président ivoirien, Laurent Gbagbo de la liste électorale, à Abidjan le mercredi 26 août.

Le président de l’EDS, Pr Georges Armand Ouegnin, a haussé le ton sur les manœuvres qui n’honorent pas l’État de Côte d’Ivoire et entend se donner tous les moyens ‘’démocratiques’’ et ‘’légaux’’ pour le rétablissement dans ses droits de l’ex-président Laurent Gbagbo,‘’son référent et son candidat à la présidentielle d’octobre 2020, et obtenir son retour en Côte d’Ivoire, la terre de ses ancêtres’’. Il l’a fait savoir lors d’une conférence de presse qu’il a prononcée ce jour à Abidjan.

En effet, Laurent Gbagbo, l’un des poids lourds de la politique ivoirienne ne sera pas candidat à la présidentielle d’octobre 2020. Pis, il ne votera pas. Son droit lui a été retiré par la justice ivoirienne, confirmé par son avocat mardi 25. « Le président du tribunal a entériné la décision (…). C’est un non définitif, il n’y a plus de recours au plan national », a affirmé à la presse l’avocat de M. Gbagbo, Me Claude Mentenon. Acquitté en première instance par la Cour pénale internationale (CPI), Laurent Gbagbo vit à Bruxelles dans l’attente d’un éventuel appel, mais il a été condamné par la justice ivoirienne à vingt ans de prison pour le ‘’braquage’’ de la Banque centrale des Etats d’Afrique de l’Ouest pendant la crise post-électorale de 2010-2011.

-‘’C’est une instrumentalisation de la justice’’, dénonce Pr Georges Armand Ouegnin’’

Pour le conférencier, Pr Georges Armand Ouegnin ce sont les manœuvres politico-judiciaires qui ont conduit à la radiation du président Laurent Gbagbo d’autant plus que la procédure légale en matière pénale qui consiste à remettre à la personne de l’accusé lui-même la citation à comparaitre à son procès ou en cas de condamnation, la décision qui la condamne pour lui permettre de faire appel n’a pas été respectée. « À aucun moment, le président Laurent Gbagbo n’a reçu de citation à comparaître ni de notification de condamnation pour  pouvoir exercer son droit de recours. La décision pour cette raison simple n’est donc jamais devenue définitive », indique-t-il.

En revanche, il considère que la radiation du fichier électoral du nom de l’ancien président Laurent Gbagbo relève de la pure manœuvre politicienne mise en œuvre pour empêcher son retour en Côte d’Ivoire et empêcher sa candidature par une instrumentalisation de la justice. Il informe les Ivoiriens et la communauté internationale qu’‘’il n’acceptera jamais une radiation de son candidat non justifiée au plan du droit’’. « C’est pourquoi, il déposera la candidature du président Laurent Gbagbo, selon les procédures prévues », martèle-t-il sans préciser la date de dépôt de candidature, appelant, par ailleurs, le peuple de Côte d’Ivoire à la vigilance et à la mobilisation permanente pour le respect de la Constitution et l’instauration de l’État de droit en Côte d’Ivoire.

Opportune BATH

CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )