[Coup d’Etat au Burkina Faso] A la découverte du nouvel Homme fort Paul-Henri Sandaogo DAMIBA

[Coup d’Etat au Burkina Faso] A la découverte du nouvel Homme fort Paul-Henri Sandaogo DAMIBA

Ouagadougou, le 25-01-2022 (lepointsur.com) Le lieutenant-colonel Paul-Henri Sandaogo Damiba est le nouvel homme fort du Burkina Faso. Il est à la tête du Mouvement patriotique pour la sauvegarde et la restauration (MPSR). Il déclare ce 24 janvier 2022 mettre fin au pouvoir du président Roch Marc Christian Kaboré. Mais qui est l’homme ? 

Paul-Henri Sandaogo Damiba est un lieutenant-colonel d’infanterie de l’armée burkinabè. Agé de 41 ans, il est le nouvel homme fort du Burkina Faso depuis ce 24 janvier 2022.Commandant de la 3e région militaire à la date du 3 décembre 2021, le nouveau président du Faso et président du Mouvement patriotique pour la sauvegarde et la restauration (MPSR) est un officier supérieur d’infanterie des Forces armées burkinabè. Diplômé de l’école militaire de Paris, il est également titulaire d’un master 2 en sciences criminelles du Conservatoire national des arts et métiers (CNAM) de Paris et d’une certification d’expert de la Défense en management, commandement et stratégie.

Après plusieurs stages à l’extérieur, Paul Henri Damiba est nommé, à son retour au pays comme chef de corps du 30ème Régiment de commandement d’appui et de soutien (RCAS) basé au camp Gal Baba Sy. Après le drame d’Inata, le lieutenant-colonel Paul-Henri Sandaogo DAMIBA a été nommé commandant de la 3e Région militaire, qui couvre Ouagadougou, Koudougou, Fada N’Gourma et Manga.

Ancien élément de l’ex- Régiment de sécurité présidentielle (RSP), considérée comme la garde prétorienne de Blaise Compaoré jusqu’à sa dissolution en 2015, Paul Henri S. Damiba sera affecté dans d’autres unités après les mutineries de 2011. Affecté à Dori comme commandant du 11e Régiment d’Infanterie Commando (RIC), il commandera par la suite, en 2017, le 12e RIC à Ouahigouya.

Engagé dans la lutte contre le terrorisme, Paul-Henri Sandaogo Damiba est un combattant de première ligne dans la lutte contre le terrorisme au Burkina Faso. Entre 2015 et 2019, il a assumé des responsabilités militaires dans les régions du Sahel et du Nord. Une riche expérience qu’il a capitalisée avec la rédaction d’un ouvrage intitulé : « Armées Ouest-Africaines et Terrorisme : Réponses Incertaines ? », un essai de 160 pages publié en juin 2021 aux Editions Les 3 colonnes à Paris.

Le nouvel homme fort est de la promotion 92 du Prytanée militaire du Kadiogo (PMK), et de la 7e promotion de l’Académie militaire George Namoano (AMGN) de Pô.

Sansan Bertin SIB, Ouaga-Burkina Faso

CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )