Déjà 2 mois que le ‘’GPS’’ du ‘’fils égaré’’ est brouillé (Par Fernand Dédêh)

Déjà 2 mois que le ‘’GPS’’ du ‘’fils égaré’’ est brouillé (Par Fernand Dédêh)

À Barthelemy Zouzoua Inabo: 23 décembre 2019-23 février 2020, deux mois que le GPS du « fils égaré » de ton camarade est brouillé. Deux mois que les crush-party sont en veilleuse… Si l’enfant terrible de la politique ivoirienne, visé par un mandat d’arrêt vit un exil qui ne dit pas son nom en France, il n’en est de même pour les principaux dirigeants de son mouvement ou des mouvements qui se réclament de lui…

Cueillis comme des fruits mûrs le 23 décembre 2019, le jour de retour manqué en Côte d’Ivoire de celui que ses partisans appellent le « leader générationnel », ils sont éparpillés dans les différents lieux de détention du pays. Ils se définissent comme « des otages du régime pour faire plier leur leader.»

‘’En attendant, la bataille de terrain fait rage. Le groupement de ton camarade pêche dans les eaux du GPS…’’

Selon des informations qui circulent dans les cercles proches de l’ex-jeune homme de l’Assemblée, des contacts souterrains existent. La feuille de route, « le leader du GPS renonce à sa candidature à la présidentielle 2020 et ses partisans recouvrent la liberté

En attendant, la bataille de terrain fait rage. Le groupement de ton camarade pêche dans les eaux du GPS… Les sympathisants de ce mouvement s’encouragent entre eux en appelant les uns et les autres à faire preuve de « résilience et de résister pacifiquement

Pendant ce temps, « les FPI » tentent de construire un nouveau pacte de confiance. Après une première réunion pour jeter les bases du dialogue direct entre les tendances opposées, le jeudi 20 février 2020, le deuxième round est prévu le mardi 25 février. Au centre des débats, l’unité de l’ancien parti au pouvoir, la fusion des directions et le congrès unitaires. Il se raconte dans le milieu que « le silencieux de Bruxelles » pilote les négociations. « Il a veillé au choix de la délégation de la tendance GOR », selon mes informations. Le Lion du Moronou conduit lui-même son groupe.

‘’Pendant ce temps, « les FPI » tentent de construire un nouveau pacte de confiance.’’

Pendant ce temps, au football, que d’interrogations! Le président de la fédération ivoirienne a annoncé le limogeage du sélectionneur national. Les Sportifs ivoiriens attendent le nom du nouveau patron du banc des Éléphants. Dans exactement un mois, soit le 23 mars 2020, les Éléphants rencontrent Madagascar, pour le compte de la troisième journée des éliminatoires de la CAN2021.

Une semaine plus tard, le 31 mars 2020, ils se déplaceront dans la grande île. Avec quel entraîneur? « Le président nous a dit qu’il a deux à trois noms en tête, sans plus… », révèle une source à la fédération ivoirienne de football.

‘’Les Aiglons ont perdu leurs ailes à San-Pedro (0-2) et les Actionnaires ne se sont pas privés!’’

Pendant ce temps, les Membres Associés attendent le match de l’Asec Mimosas contre Sol FC ce dimanche 23 février 2020 pour la remontada des taquineries. Les Aiglons ont perdu leurs ailes à San-Pedro (0-2) et les Actionnaires ne se sont pas privés!

Pendant ce temps, bonnes nouvelles pour le Basket-ball au Cameroun et le Tae-Kwendo au Maroc. Éliminatoires Afrobasket, deux sorties, deux victoires… Et puis Gbané Seydou bat le keneya Newton Maliro 33 à 5 et se qualifie pour Tokyo 2020. Le président de la fédération, Bamba Cheick Daniel, tout heureux esquisse des pas de danse pour savourer cette qualification.

NB: le titre est de la rédaction

 

CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )