[Développement dans l’union et la cohésion sociale]  Mme Clarisse Mahi et Dr Albert Flindé portent la voix du gouvernement à Gbangbegouiné

[Développement dans l’union et la cohésion sociale] Mme Clarisse Mahi et Dr Albert Flindé portent la voix du gouvernement à Gbangbegouiné

Le ministre-gouverneur du District autonome des Montagnes, Dr Albert Flindé, et la secrétaire d'État chargée de la Protection sociale, Mme Clarisse Slaha Kayo Mahi, ont présidé la cérémonie de la fête de la lumière à Gbangbegouiné dans le département de Biankouma, le samedi 12 mars 2022, après une subite pluie torrentielle.

-Mobilisation exceptionnelle des populations, malgré une pluie orageuse (vidéo)

Gbangbégouiné, le 14-3-22 (crocinfos.net) Le ministre-gouverneur du District autonome des Montagnes, Dr Albert Flindé, et la secrétaire d’État chargée de la Protection sociale, Mme Clarisse Slaha Kayo Mahi, ont présidé la cérémonie de la fête de la lumière à Gbangbegouiné dans le département de Biankouma, le samedi 12 mars 2022, après une subite pluie torrentielle.

Les villages du canton Gansêh (Gotondié, Gan Santa,  Ganlé 1, Ganlé 2, Gbangbégouiné et Blègouin) dans l’ouest montagneux de la Côte d’Ivoire ont réservé un accueil délirant, dans une mobilisation exceptionnelle au ministre-gouverneur du District des Montagnes, Dr Albert Flindé, représentant le ministre d’État ministre de la Défense, Téné Birahima Ouattara, patron de la cérémonie et la secrétaire d’État chargée de la Protection sociale, Mme Clarisse Slaha Kayo Mahi qui représentait, elle, le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité, le Gal Vagondo Diomandé,  et au chef de cabinet du président de la République, Claude Sahi Soumahoro. Par ailleurs, plusieurs cadres du canton Gansêh, entre autres, Siguidé Soumahoro, le maire de Biankouma, Jean-Jacques, ainsi que Dr Jean-Claude Tia, Dr Alexandre Bomblé et Ernest Sahi du ministère de l’Intérieur et de la Sécurité, pour ne citer qu’eux, ne sont pas restés en marge de cette fête de la lumière.

Après plus de 60 ans dans le noir, ces villages de plus 3 mille âmes viennent de bénéficier de l’éclairage public grâce à l’appui de l’action gouvernementale. Ce, à travers plusieurs projets. Blégouin, par exemple, a bénéficié du Programme présidentiel d’urgence (PPU). Gan-Santa et Ganlé1, du projet du Conseil régional financé par l’État ivoirien. Quant à Ganlé 2 et Gbangbégouiné et la ligne de haute tension qui alimente toute la sous-préfecture, c’est grâce au programme national d’électrification rurale (Proner) .

À travers cette fête à la place publique de la sous-préfecture de Gbangbégouiné, les populations du Gansêh ont tenu à témoigner leur reconnaissance au président de la République, Alassane Ouattara, et à son gouvernement.

Les différents messages des deux personnalités, qui portaient la parole de leurs pairs excusés, tournaient autour de la cohésion sociale pour amorcer un meilleur développement dans l’ouest de la Côte d’Ivoire. Des allocutions qui ont été applaudies à tout rompre tant, les mots choisis achevaient de convaincre les populations.

La mise sous tension

La mise sous tension des villages par le ministre, gouverneur du District autonome des Montagnes, Dr Albert Flindé

Ce samedi 12 mars, la place publique de la sous-préfecture de Gbangbegouiné a refusé du monde tant la mobilisation était à la hauteur de l’acte de reconnaissance posé par le président, Alassane Ouattara et son gouvernement, malgré l’orage suivi d’une pluie torrentielle qui a arrosé la seule sous-préfecture. « Merci à vous. C’est une cérémonie bénie, car tout ce qui commence difficilement, finit très bien. Je salue votre mobilisation exceptionnelle », a déclaré l’invitée spéciale, Mme Clarisse Slaha Kayo Mahi au nom de ses pairs.

À l’en croire, cette mobilisation démontre de loin que le peuple Dan (Yacouba) est reconnaissant et non ‘’ingrat’’. ‘’Vous venez de démontrer, aux yeux de tous, malgré tout ce qui a été dit concernant cette cérémonie que vous savez rendre le bien-fait par le bien. Nous vous en remercions encore’’ , a-t-elle ajouté.

Par ailleurs, le ministre-gouverneur du District autonome des Montagnes a invité les populations à ne pas tendre les oreilles aux rumeurs, mais de faire preuve de réalisme. « Je tiens à vous dire qu’aucune collectivité ne s’autofinance. C’est avec l’argent de l’État que toutes les réalisations sont faites. Donc, si un élu des collectivités décentralisées vient vous dire qu’il a construit un pont, une route, une école…Ce n’est pas avec l’argent sorti de sa poche. C’est avec l’argent de l’État sorti du Trésor public ivoirien. Que les élus des collectivités décentralisées arrêtent de vous manipuler », a conseillé  Dr Albert Flindé avec sa double casquette (patron et parrain de la cérémonie).

Bien avant ces différentes allocutions, le président du comité d’organisation, André Bakayoko, et le porte-parole de la population, Tia Jean-Claude, ont témoigné leur reconnaissance et leur gratitude au chef de l’État et à son gouvernement. Cependant, ils ont égrené un chapelet de doléances (reprofilage des voies, construction des centres de santé et des écoles…).

La cérémonie a pris fin dans la soirée comme elle a commencé par des danses et chants à travers les rues éclairées de la sous-préfecture de Gbangbégouiné.

Kpan Charles, envoyé spécial à Gbangbégouiné Gnasêh

[Encadré]

Finalement, une pluie orageuse devenue providentielle

Une vue des installations apres le passage du vent de rafales et de la pluie

Une vue des installations après le passage du vent de rafales et de la pluie

À moins d’une heure de l’arrivée des officiels, alors que la température affichait plus de 30 degrés, une tornade suivie d’une pluie torrentielle s’est abattue sur Gbangbégouiné. Les différentes installations, qui refusaient déjà du monde, ont été projetées par ce vent de rafale de plus de 100 km/h. Les danses et chants traditionnels, ainsi que les chansons modernes distillées par la technique, qui donnaient une ambiance particulière à la sous-préfecture de Gbangbegouiné ,se sont stoppés net laissant la place au sifflement du vent et à l’orage.

La Maison de la chefferie de Gbangbegouine dans laquelle...

La Maison de la chefferie de Gbangbégouiné dans laquelle…

Les chefs coutumiers déjà installés sous la bâche se sont retirés très vite dans La Maison de la Chefferie située près du lieu de la cérémonie. Les interrogations et le découragement se lisaient sur les visages. Renseignements pris, cette pluie surprise et providentielle n’est tombée que dans la sous-préfecture de Gbangbegouiné.

En cette journée où un soleil caniculaire rendait l’air difficilement respirable avec une forte poussière, la tombée de cette pluie est venue baisser le baromètre et rendre la fête plus belle. Mieux, les cultures des paysans qui attendaient la pluie depuis des mois ont été bien arrosées. La poussière a disparue.

floutte

…le présumé déclencheur de vent et de pluie (debout) a été entendu par les chefs

Malgré tout, des jeunes volontaires, commis à la sécurité, ont mis la main sur un individu qui, selon eux, faisait des incantations. Longuement interrogé par les chefs en présence du chef de canton, le présumé déclencheur de vent de rafale et tombeur de pluie a reconnu les faits à La Maison de la chefferie. Il a avoué avoir été envoyé par des personnes mécontentes de la tenue de la fête pour boycotter la cérémonie.

Après plus d’une quarantaine de minutes, la pluie s’est stoppée net et la population est sortie plus massivement que prévu. Elle a démontré le contraire du vœu des mains obscures tapies dans l’ombre qui tiraient la ficelle du boycott.

Il faut préciser que quelques jours avant la fête, des rumeurs de boycott faisaient état de ce que des cadres, des politiques et des élus se sont appuyés sur un groupe de jeunes, qui leur sont proches pour semer le trouble. Les chefs traditionnels et les différents responsables de jeunesse ont réussi à étouffer cette situation dans l’œuf à travers des rencontres de sensibilisation et de mobilisation.

Finalement, ce fut une pluie bienfaisante, salutaire pour l’ensemble des autorités et des populations.

Kpan Ch.

CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )