[Drame à la lagune Ebrié] Un gendarme se jette à l’eau, les raisons restent floues

[Drame à la lagune Ebrié] Un gendarme se jette à l’eau, les raisons restent floues

Un gendarme se jette dans la lagune Ebrié, laissant les autorités perplexes. Contrefaçon d'huile moteur, visite politique et défaite de la France à l'Euro 2024.

Abidjan, Côte d’Ivoire, le 9 juillet 2024 (crocinfos.net)—À Barthelemy Zouzoua Inabo : L’affaire « un homme se jette dans la lagune Ebrié », choc et supputations. Attention aux produits que vous consommez, les dangers de la contrefaçon. À quatre jours de la visite du Toucan de Mama à Bonoua, état des lieux. Sport, football, l’Espagne chasse la France de l’Allemagne.

Silence lourd et pesant dans les milieux sécuritaires. « Aucune information sur les mobiles du drame survenu dans la lagune Ebrié », répètent inlassablement les différentes sources. Une chose est sûre : l’homme qui s’est jeté en milieu de matinée, ce mardi 9 juillet 2024, dans la lagune Ebrié est un gendarme. Selon les premières informations recueillies sur les lieux, le drame est survenu peu après un accrochage. « Le véhicule en question était à l’arrêt sur le bas-côté. Il a fait une manœuvre de marche arrière et il est venu percuter une voiture qui le suivait. Le chauffeur a pris la fuite. Poursuivi par son adversaire jusqu’au pont Degaulle, le conducteur du véhicule a marqué un arrêt sur le bord de la chaussée et s’est jeté dans la lagune. »

La police est vite arrivée sur les lieux. Les informations complémentaires indiquent l’homme est marié, père de quatre enfants, commandant de brigade à Attecoubé.

La question, pourquoi cette action de désespoir ? Comme disent les agents de sécurité, les enquêtes se poursuivent pour élucider les circonstances de ce drame.

Un homme gare sa voiture sur le pont Degaule sens plateau -treichville et se jette dans la lagune. Ph.Dr

Des enquêtes à un autre niveau : la lutte contre la contrefaçon. Une investigation conduite par la brigade de répression des produits de contrefaçon a permis d’interpeller des individus utilisant les emballages des sociétés pétrolières connues sur la place, mais qui remplacent le contenu par des huiles de moteur de voiture de provenance inconnue. Le père fondateur disait que « le moins cher coûte cher ». Des huiles en apparence bon marché dégageant une très forte odeur. Les moteurs des voitures de ceux qui achètent ces produits prennent un coup. « Quand le moteur tourne, l’on s’aperçoit alors que l’huile est reconditionnée ». Deux individus ont été interpellés. Les Zouglous disent, « si on leur demande bien, ils vont dénoncer le commanditaire ». Il faut juste acheter les produits dans les enceintes connues et reconnues.

Il n’y a pas que les huiles de moteur qui sont contrefaites : tous les produits de consommation n’échappent pas aux manipulations des personnes indélicates. La lutte doit être collective. Pas seulement le combat des brigades spécialisées.

Un mot de politique. Le Toucan de Mama sera le 14 juillet 2024 à Bonoua, dans le sud-Comoé. Il lance ainsi la précampagne de la présidentielle 2025 et déroule le programme arrêté après son investiture par son parti. Ses partisans parcourent le sud-Comoé depuis quelques jours pour informer les autorités administratives et coutumières, mobiliser les populations. Bonoua est un test pour apprécier la vie politique à l’aune des relations personnelles pour le Toucan de Mama. Bonoua est la ville d’origine de Simone.

Test non concluant pour la France face à l’Espagne en demi-finale de l’Euro 2024. Les Tricolores sont tombés devant des adversaires techniquement, mentalement et collectivement supérieurs. La presse française a fait porter le poids de la politique nationale aux joueurs. Ils devraient à la fois lutter pour avancer dans la compétition et mobiliser les Français contre les risques de l’arrivée au pouvoir de l’extrême-droite. Charge trop lourde. L’Espagne attend son adversaire. Angleterre ou Pays-Bas ?

La chronique de Fernand Dédeh

CATEGORIES
TAGS
Share This