Entrée en 6e, élection du président de l’Assemblée nationale, les Éléphants en Afrique du Sud…mardi chargé

Entrée en 6e, élection du président de l’Assemblée nationale, les Éléphants en Afrique du Sud…mardi chargé

La journée du mardi 7 juin 2022 sera particulièrement chargée en Côte d’Ivoire.

Abidjan, le 6-6-2022 (crocinfos.net) À Barthelemy Zouzoua Inabo: La journée du mardi 7 juin 2022 sera particulièrement chargée en Côte d’Ivoire. Examen de l’entrée en sixième, élection du nouveau président de l‘Assemblée nationale et départ de l’équipe nationale de Côte d’Ivoire pour l’Afrique du Sud, pour le deuxième match des éliminatoires de la CAN2023. On n’oublie pas la série « San-Pedro, terreau de la drogue »

retour en classe pour les ecoliers et eleves de linterieur du paysMerci cher aîné, pour ce que tu fais pour les candidats au CEPE du canton Zabouo, à Issia. « Un homme qui a faim, n’est pas un homme libre », a dit le père de la nation. Plus encore, un gamin. Tu donnes à manger aux enfants, tu enlèves une épine à leur parents le jour de la composition, tu les maintiens dans les centres d’examen, tu prépares demain. Toi au moins, tu ne les abîmes pas avec la drogue. Si dans chacune de nos régions, un cadre agissait ainsi, de façon altruiste, passionnée et engagée, nous aurions fait un grand pas.

‘’Il faut aussi saluer l’action des magistrats. Au moins 50.000 enfants en classe d’examen n’avaient pas d’acte de naissance. Ils ont veillé pour régulariser la situation. « Dans ma circonscription, je dois arbitrer pour 16000 enfants. On n’a pas de vie », se lamentait un magistrat.’’

L’examen de l’entrée en sixième, c’est pour ce mardi 7 juin 2022, sur l’étendue du territoire national. 703 948 candidats sont concernés et ils vont composer dans 2613 centres. Le ministère de tutelle a appelé tous les acteurs du système éducatif à « agir avec civisme et responsabilité pour des examens de qualité. »
Des bruits couraient concernant le boycott des examens par les fondateurs des établissements privés. Raison évoquée, non paiement des subventions de l’Etat. « Il n’en est rien », rassure un fondateur. « Un bruiteur a fait une déclaration qui n’engage que lui ». En effet, selon cette source, les efforts conjugués de la Primature et du ministère de l’Education nationale ont redonné le sourire aux chefs des établissements privés.
Il faut aussi saluer l’action des magistrats. Au moins 50.000 enfants en classe d’examen n’avaient pas d’acte de naissance. Ils ont veillé pour régulariser la situation. « Dans ma circonscription, je dois arbitrer pour 16000 enfants. On n’a pas de vie », se lamentait un magistrat.

‘’Ce 7 juin 2022 justement, les Eléphants quittent Abidjan pour Johannesburg en Afrique du Sud. Deuxième journée des éliminatoires CAN2023 contre le Lesotho. Après la belle performance le 3 juin 2022 à Yamoussoukro contre la Zambie (3-1), la connexion est établie entre les supporters (maso) et l’équipe.’’

Un autre qui n’a pas de vie: le Propriétaire des tabourets du rassemblement de ton Camarade. Il cherche à occuper le tabouret laissé vacant par le décès de Tchomba. Il ne dort pas. Il fait le tour des groupes parlementaires et même des députés non inscrits dans les groupes. Ce dimanche 5 juin 2022, jour de Pentecôte, il était chez le Lion du Moronou. À la recherche de son soutien. Ce lundi 6 juin 2022, échanges avec le groupe parlementaire du PDCI-RDA. Après avoir rencontré le groupe du Montagnard et celui de EDS qui est désormais devenu PPA-CI. Il n’est pas le seul candidat. Il est largement favori mais il ne laisse rien au hasard. Affaire de Tabouret…

112184

Ce 7 juin 2022 justement, les Eléphants quittent Abidjan pour Johannesburg en Afrique du Sud.

Ce 7 juin 2022 justement, les Eléphants quittent Abidjan pour Johannesburg en Afrique du Sud. Deuxième journée des éliminatoires CAN2023 contre le Lesotho. Après la belle performance le 3 juin 2022 à Yamoussoukro contre la Zambie (3-1), la connexion est établie entre les supporters (maso) et l’équipe. L’environnement est quelque peu aseptisé et le travail peut se faire dans le calme. Concernant le travail justement, les entraînements se sont poursuivis au retour de Yamoussoukro.

Un mot sur le vent de la poudre blanche en provenance de San-Pedro. La question principale est: Pourquoi San-Pedro? L’autre question, pourquoi les autorités administratives et politiques de la cité balnéaire sont silencieuses? Pourquoi ne donnent-elles pas de la voix pour au moins soutenir le combat difficile engagé par les forces de sécurité? Qui donc est gêné par cette affaire de cargaison de drogues au point d’en perdre les cordes vocales?
Les enquêtes se poursuivent. Évidemment, les rumeurs de toutes sortent courent. Mais il faut savoir être patient. Attendre que le Procureur de la République établisse la vérité des choses ou au moins, le scénario réel du film et les noms effectifs des personnes interpellées ou visées. N’empêche, la poudre blanche portée par les vents marins de San-Pedro est pestilentielle…

La chronique de Fernand Dédeh

CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus (0 )