[Gestion des frontières] La commission nationale  des frontières de la Côte d’Ivoire démarre ses activités (communiqué)

[Gestion des frontières] La commission nationale des frontières de la Côte d’Ivoire démarre ses activités (communiqué)

La commission nationale des frontières de la Côte d’Ivoire (CNFCI) a démarré ses activités par une séance de travail inaugurale, le 4 mars à Abidjan dans la salle de conférence de la direction générale de l’Administration du territoire (DGAT) à Cocody.

Cette rencontre de prise de contact a permis à ses membres d’adopter des documents stratégiques de gestion, selon le communiqué de presse. Notamment, la note de cadrage, la planification opérationnelle 2020, le budget et le plan de communication.

MG 6415 copie

Le secrétaire exécutif de la commission nationale des Frontières de la Côte d’Ivoire (CNFCI), Konaté Diakalidia

En adoptant ces documents, les membres de la commission donnent ainsi quitus au secrétaire exécutif de la commission nationale  des Frontières de la Côte d’Ivoire (CNFCI), Konaté Diakalidia de dérouler son programme d’actions.

À l’ouverture de la cérémonie, Konaté Diakalidia, rapporteur de la commission a salué la présente rencontre qui,  selon lui, vient à point nommé pour permettre à la Côte d’Ivoire  d’apporter des réponses urgentes et concrètes aux défis liés à la gestion  de ses frontières.

Ce qui, selon lui, permettra de relever les nombreux défis de la Côte d’Ivoire en matière de gestion des frontières, notamment la sécurisation, la délimitation, la  démarcation, la coopération transfrontalière et le renforcement des capacités.

Il a ensuite éclairé les participants sur les actions qu’il a entreprises depuis sa nomination. Celles-ci se résument en des rencontres  de proximité, des participations à des ateliers sur la question frontalière et à l’élaboration de plusieurs documents dont l’état des lieux sommaire de la situation aux frontières.

Le conseiller spécial représentant le Premier ministre, président de la CNFCI, Daouda Ouattara a reconnu l’ampleur du chantier qui attend la commission. À l’en croire, les enjeux pour notre pays concernant les questions liées à la gestion des frontières sont d’une importance hautement stratégique pour son développement socio-économique et son avenir. Ce, au regard de la vision globale du président, Alassane Ouattara de faire de la Côte d’Ivoire un pays émergent. « Cette situation  place les problématiques en relation avec la souveraineté nationale, l’intégrité du territoire national, la sécurité aux frontières et dans la sous-région, le développement socio-économique des espaces frontaliers et l’intégration sous-régionale au cœur des actions du Gouvernement », a indiqué le président de la CNFCI, Daouda Ouattara. Aussi, a-t-il salué et félicité le secrétaire exécutif de la commission nationale des frontières de Côte d’Ivoire pour les actions qu’il a entreprises, depuis sa nomination en Conseil des ministres du 29 janvier dernier, pour mettre la commission sur les rails.

Il convient de souligner qu’avant  leur adoption, les différents documents ont été présentés aux membres présents à cette rencontre. Il ressort entre autre  de ces présentations que les frontières dans la majorité sont non matérialisées, et représentent des zones d’extrême pauvreté, d’insécurité, de contrebande,  d’orpaillage clandestin et de conflits de tous ordres.  Des problèmes auxquels la commission doit s’attaquer  et y apporter des solutions durables à travers des actions de délimitation /démarcation, de coopération transfrontalière, de prévention  et règlement des litiges frontaliers.

Au terme  des échanges, les membres de la commission ont  fait  des observations et des suggestions pour l’amélioration des documents.  Visiblement satisfaits de l’atmosphère qui a prévalu pendant la rencontre, ils ont  encouragé le Secrétariat exécutif à maintenir le cap et ont montré leur entière disponibilité à l’accompagner  dans ses différentes actions.

À propos de la CNFCI. Créée par décret n 2017-462 du 12 juillet 2017, la Commission Nationale des Frontières de la Côte d’ivoire (CNFCI) a pour mission  d’assister le gouvernement dans la conception, la définition et la mise en œuvre des politiques et stratégie nationales de gestion des frontières. Présidée par le Premier  ministre et regroupe 26 membres. Elle est chargée, entre autres de faire des suggestions ou propositions au gouvernement en matière de délimitation, de matérialisation et de gestion des frontières , de veiller à la mise en œuvre effective des politique et stratégie nationales des frontières par le secrétariat  exécutif et également de veiller à la prévention  et au règlement des litiges frontaliers pouvant surgir entre la CI et les pays limitrophes .

Conformément aux termes dudit décret, et dans le cadre de l’opérationnalisation de la CNFCI, le Conseil des ministres a procédé le 29 janvier 2020 à la nomination de Konaté Diakalidia en qualité de secrétaire exécutif de cette commission.

Kpan Charles

CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )