[Hongrie] Ce qui a été dit à la rencontre des partis centristes #IDC

[Hongrie] Ce qui a été dit à la rencontre des partis centristes #IDC

-Le vice-président et membre fondateur du RDR Diakité Coty Souleimane, a représenté l’invité spécial, Alassane Ouattara

Les partis démocrates centristes réunis au sein de l’International démocrate centriste(IDC) ont eu une rencontre du 15 au 16 février 2018 à Budapest en Hongrie, au cours de laquelle plusieurs résolutions ont été prises. Notamment, la situation en Cuba, accusé d’interférence  au Venezuela et en Colombie, celle sur le terrorisme, les résolutions de Davos, ainsi que la situation en Colombie et les élections présidentielles au Mexique.

L’invité spécial du Rassemblement des Républicains(RDR), le président ivoirien Alassane Ouattara, s’est fait représenté par Diakité Coty Souleimane, vice-président et membre fondateur de ce parti.

L’envoyé du président Alassane Ouattara a pu s’entretenir avec de nombreuses personnalités politiques de premier rang comme le Premier ministre Hongrois, Vaclav Haval, l’ancien premier ministre du Liban Amine Gémayel pour ne citer que ceux la. Pour lui, ‘’les ivoiriens doivent être fiers de leur président, car son leadership a dépassé les frontières du pays voire du contient’’. « Il est cité en modèle par plusieurs personnalités politiques, notamment Pastrana Andreas, le président de IDC n’a pas manqué de considérer notre pays comme référence en terme de réussite économique du continent africain ces dernières années », a indiqué le vice-président et membre fondateur du RDR.

En effet, l’IDC, à l’origine, était une organisation politique d’inspiration chrétienne (Union internationale des démocrates chrétiens) mise en place en 1947 par les pères fondateurs de l’actuelle Union européenne. À savoir, Konrad Adenauer d’Allemagne, Alcide De Gasperi d’Italie, des Français Jean Monnet et Robert Schuman. En 1961, elle devient l’UMDC (Union mondiale démocrate chrétienne) et successivement IDC (internationale Démocrate Chrétienne) en 1982 et IDC (Internationale Démocrate Centriste) en 2001.

Les principales organisations sont le PPE (Parti populaire européen) région Europe, l’ODCA (Organisation démocrate-chrétienne d’Amérique) région Amérique Latine, l’IDC Afrique, l’IDC Moyen Orient, l’IDC Asie-Pacifique. L’IDC prône les valeurs de paix, de justice sociale et impulse la mise en place de l’économie sociale de marché qui est appliquée en Côte d’Ivoire et dans les grands pays du monde occidental. L’IDC compte parmi ses membres des hauts responsables de l’Union européenne. Notamment Donald Tusck (président du Conseil européen) et Jean-Claude Junker (président de la Commission européenne). Elle a la majorité relative au Parlement européen. Aujourd’hui l’IDC compte 120 membres issus de 85 pays répartis sur les cinq continents.

Le RDR qui a adhéré en 2007 à l’IDC en a tiré certains avantages. Entre autres, l’adoption à Mexico, à l’unanimité du comité exécutif, de la résolution de félicitations et de soutien au Président Alassane Ouattara pour sa candidature à l’élection d’octobre 2015. En 2010, lors de la crise postélectorale, les amis centristes du RDR, majoritaires au Parlement européen, ayant constaté la victoire du Président Ouattara, n’ont pas hésité, sur la saisine du représentant ivoirien Cissé près du groupe PPE, de proposer une résolution qui a été largement votée y compris avec les socialistes pour reconnaître la victoire de SEM Alassane Ouattara.

Une correspondance particulière de Guédé Roland

 

 

CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )