Interview/Ehouman Jean Yves, coordonnateur de la cellule de lutte contre le Covid-19 à Angre: » Nous lançons aussi  un appel aux bonnes  volontés à soutenir nos actions bénévoles… »

Interview/Ehouman Jean Yves, coordonnateur de la cellule de lutte contre le Covid-19 à Angre: » Nous lançons aussi un appel aux bonnes volontés à soutenir nos actions bénévoles… »

Monsieur Ehouman Jean Yves est un jeune résidant à Cocody- caféier 7.Cosmétologue, il est également le président des jeunes dudit quartier. Dans l’interview, qui suit en sa qualité de coordonnateur de la cellule de crise covid19 de Cocody-Angré, il se prononce sur les motivations de la création de ladite cellule non sans lancer un appel à de bonnes volontés pour les accompagner dans cette campagne contre le Covid-19. Entretien.

Peut-on savoir, les raisons qui ont motivé la création de la cellule dont vous êtes le coordonnateur ?

Comme nous le savons tous, Cocody fait partie des communes les plus touchées par la pandémie. Nous, président de jeunes de toutes les cités et quartiers encadrés par les présidents de syndicats, nous avons mis en place cette cellule de sensibilisation pour faire respecter les mesures barrières contre le covid19 à Angre

Quels sont les objectifs que vous voulez atteindre a court et long terme?

Les objectifs de la cellule sont entre autres, constituer des équipes dans toutes les cités et quartiers d’Angre pour la sensibilisation, mettre à disposition à chaque entrée des cités, le dispositif de lavage de mains et faire respecter les mesures barrières et consignes du Gouvernement. Au-delà, de la sensibilisation, nous faisons des dons en vivres et non vivres au démunis. Bref, l’objectif principal de notre action, c’est de réduire le nombre de cas voire zéro nouveau cas de covid19 a Angre et même à Cocody.

Quel bilan, faites-vous deux semaines après le lancement de vos activités?

-Deux semaines après le lancement de nos activités, nous constatons une amélioration dans le comportement de nos habitants à Angre surtout dans les marchés et les gars de transport en commun. Les gens commencent à s’habituer au port du masque.

Sensibiliser et faire des dons nécessite des moyens financiers. Qui vous accompagne financièrement dans cette campagne?

Nous sommes, nous-mêmes, nos financiers. Nous avons initié des cotisations entre les membres de la cellule pour acheter des cache- nez, des seaux, du gel hydroalcoolique pour faire les dons que vous avez vu lors du lancement. Nous continuons de faire des dons pendant nos séances de sensibilisation.

Quels sont vos rapports avec la Mairie de Cocody?

Nous avons de bons rapports avec la Mairie de Cocody. Nous avons même le soutien d’un conseiller municipal en la personne de M Gnakpa Serge qui nous accompagne dans nos activités.

Avez-vous des partenaires dans cette croisade?

Nous n’avons pas de partenaires. Toutefois, nous remercions certaines personnes comme la présidente du marché cocovico,le commissaire du 22eme arrondissement et le conseiller serge gnakpa.

Nous sommes au terme de notre entretien. Avez-vous un appel à lancer?

Nous demandons d’abord à la population de vraiment prendre au sérieux cette pandémie qui fait des ravages dans le monde. Nous leur demandons de respecter les mesures barrières ou à défaut de rester chez soi. Nous lançons aussi un appel aux bonnes volontés à soutenir nos actions bénévoles car ensemble, nous pouvons faire de grandes choses. Je le répète, ensemble, nous pouvons faire éloigner le Covid-19 de Cocody et d’Angre. Que Dieu protège la Côte d’Ivoire.

Bloffoue Bâ

CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )