[Législatives ivoiriennes 2021] ‘’AUBE NOUVELLE‘’ dresse le bilan à mi-parcours de la campagne électorale

[Législatives ivoiriennes 2021] ‘’AUBE NOUVELLE‘’ dresse le bilan à mi-parcours de la campagne électorale

Abidjan, le 02-03-2021 (crocinfos.net) 5 jours viennent de s’écouler après l’ouverture de la campagne électorale pour les législatives du 06 mars prochain. Les différents candidats ont pris d’assaut les villes, villages et hameaux du pays pour battre campagne.

En effet, même si chacun y va de toutes ses forces intellectuelles et physiques pour présenter au peuple son programme et ce qu’il pense être le meilleur à asseoir pour accéder au bien-être de tous, l’ex-préfet d’Abidjan Vincent Toh Bi Irié dresse le bilan des incidents à mi-parcours de cette campagne électorale.

A l’en croire, les 04 premiers jours de campagne (Vendredi, Samedi, Dimanche et Lundi) ont été marqués par l’organisation de 91 giga meetings dont 32 par des candidats indépendants, des centaines de petits rassemblements dans toutes les circonscriptions, ensuite du porte-à-porte, des caravanes motorisées et le tout couronné par des spectacles, concerts, animations populaires.

Toutefois, la campagne électorale se déroule plutôt bien à ce jour, à l’exception d’un décès accidentel non lié à une quelconque violence volontaire.

Voici ainsi dressés ces incidents :

1– Actes de vandalisme sur des affiches de campagne de candidats dans 28 circonscriptions. Cela doit cesser car ces arrachages de posters sont sources de tension. Les états-majors des candidats sont appelés à faire respecter les campagnes des autres candidats.

2– La tension est montée et vite retombée à Guibéroua

3– Interruption d’un meeting à Adjamé par des jeunes délinquants.

La vigilance des forces de sécurité est requise.

4– décès accidentel à Grand Lahou d’un jeune homme de 27 ans, qui a chuté d’un véhicule de campagne.

5– Rumeurs de fraude sur les listes électorales dans deux localités, lesquelles rumeurs se sont avérées infondées par la suite. La CEI locale et les autorités doivent promptement communiquer sur ce type de fausses nouvelles et porter la bonne information au public, car de telles rumeurs peuvent être sources de tension.

6– Discours mesurés et non haineux de la part des candidats dans leur grande majorité. Cependant, dans 04 Régions, certains candidats évoquent l’origine ethnique d’autres candidats. Ce type de discours rend poreuse la frontière avec les oppositions intercommunautaires.

7– Saccage à Grand Yapo du QG d’un candidat indépendant aux législatives Agboville Sous-préfecture.

8– Clash dans certaines localités sur l’occupation de lieux publics pour des meetings. Nécessité de la répartition équitable de l’occupation des lieux de meetings par les candidats.

9– Un jeune homme blessé au bras et au visage à Yopougon. Agressé par des partisans d’un autre candidat.

Pour le président de l’organisation ‘’ Aube Nouvelle ‘’, il convient d’observer toutefois la plus grande vigilance car la campagne rentrera dans sa phase active dans les 03 derniers jours (Mardi, Mercredi et Jeudi), avec logiquement un nombre élevé d’activités et par conséquent des risques de friction.

Par ailleurs, il invite tous ceux qui désirent participer à l’initiative et à la prévention des conflits le jour du vote, le Samedi 06 Mars 2021, de venir participer au briefing qui se tiendra le Vendredi 05 Mars à 17h à la Salle Aboisso à l’Hôtel Ivoire.

Médard KOFFI

CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )