Les Pouvoirs Kakis de l’Afrique de l’Ouest à l’épreuve de la dure réalité du terrain

Les Pouvoirs Kakis de l’Afrique de l’Ouest à l’épreuve de la dure réalité du terrain

Les Pouvoirs Kakis de l’Afrique de l’Ouest à l’épreuve de la dure réalité du terrain. Au Mali, au Burkina et en Guinée, les choses ne sont pas aussi simples que certains le croyaient.

Abidjan, le 20-2-22 (crocinfos.net) À Barthelemy Zouzoua Inabo: Les Pouvoirs Kakis de l’Afrique de l’Ouest à l’épreuve de la dure réalité du terrain. Au Mali, au Burkina et en Guinée, les choses ne sont pas aussi simples que certains le croyaient.

Les autorités maliennes ont annoncé ce samedi 19 février 2022, la mort de huit(8) soldats dans le secteur d’Archam, à l’ouest de Tessit, suite à l’attaque massive des terroristes. « Les combats ont fait 8 morts, 14 blessés, 05 portés disparus et 02 véhicules détruits côtes FAMa. Les frappes aériennes ont traité et neutralisé des colonnes de motocyclistes (…). Le ratissage a permis de dénombrer 57 terroristes neutralisés et divers matériels détruits. », selon le communiqué de l’Etat-major malien.

Au Burkina Faso, c’est une alerte rouge de l’ancien président de la commission électorale indépendante, journaliste de formation qui fait froid dans le dos, le 18 février 2022: « Il faut sauver Djibo. Il faut sauver Titao. Il faut sauver Mansula », écrit-il, appelant les nouvelles autorités à agir en urgence. « Les populations crient secours, personne ne vient. Peut-être que la junte se réorganise pour mieux faire face. ».

En Guinée, la junte militaire est attendue sur le terrain de la création des conditions des élections transparentes et crédibles. Elle s’attaque aux opposants. Ultimatum est donné aux anciens dirigeants de libérer les domaines qu’ils occupent. « La maison qu’il habite appartenait à l’État. Elle a été mise en vente et il l’a achetée et détient tous les documents de la transaction. Mais les militaires prétendent qu’elle appartient toujours à l’État et qu’il doit la libérer. », explique un proche de l’Opposant Celem Dalein Diallo. . Il n’est pas seul dans le viseur des militaires: l’ancien premier ministre Sydia Touré et la famille de l’ancien Secrétaire général de l’Organisation de l’unité africaine (OUA, aujourd’hui, Union africaine), Diallo Telli sont également sommés de quitter les domiciles occupés.
Les militaires guinéens créent des problèmes dans les problèmes pour étouffer le problème principal.

Le Mali est en instance de divorce fracassant avec la France. Beaucoup y voient une volonté d’autonomie et d’indépendance. Il y a certainement de part et d’autre, des erreurs dans la gestion des rapports et des relations internationales, un discours plein de morgue et d’orgueil, beaucoup trop d’émotions aussi, mais il faut se garder de couper les liens brutalement.
C’est vrai, Ton Camarade, dans un accès de colère contenue a parlé de « monde multipolaire », « si les Européens et les Américains ne veulent pas acheter notre cacao, d’autres le feront », a-t-il dit, mais c’est plutôt un appel au respect, les uns des autres, qu’à une rupture radicale.

Les Français et plus globalement, les Européens devront comprendre que l’Afrique malgré les crises et les retards dans le développement, évolue et n’est plus vraiment complexée. Il faut carrément changer de lunettes pour la regarder ou les ajuster.
La vie elle-même, n’est pas simple en fait…

La chronique de Fernand Dédeh

CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )