[Propos d’observateur] La justice française veut s’occuper…

[Propos d’observateur] La justice française veut s’occuper…

La justice française s'attaque à Vincent Bolloré pour le financement des campagnes électorales de Faure Gnassingbé et Alpha Condé en 2010. Une nouvelle affaire judiciaire pleine de rebondissements ?

Abidjan, Côte d’Ivoire, le 9-6-2024 (crocinfos.net)—La Justice française des Affaires financières veut nous servir une autre Molière. Elle veut juger Vincent Bolloré, et pour cause : il a financé, en 2010, les campagnes des présidents Faure Gnassingbé (Togo) et Alpha Condé (Guinée).

Encore une aubaine pour les avocats ? On se demande parfois s’ils ne sont pas en complicité avec les juges pour se faire du sou. Sinon, ces jugements riment-ils à quoi ? Aboutissent-ils à quoi ?

‘’Quand on entend les bruits dans les médias français, on pense qu’il sera derrière les barreaux pour quelques années. Certains esprits naïfs installent des bâches et chaises pour fêter. Quelques heures après, on le voit assis dans la tribune officielle du Parc des princes pour suivre un match du PSG ou en Côte d’Ivoire pour le compte du groupe Accor.’’

On a jugé et condamné Sarkozy pour écoute téléphonique ; depuis plus de 10 ans, on le poursuit pour avoir reçu des fonds de Kadhafi pour sa campagne présidentielle. Quand on entend les bruits dans les médias français, on pense qu’il sera derrière les barreaux pour quelques années. Certains esprits naïfs installent des bâches et chaises pour fêter. Quelques heures après, on le voit assis dans la tribune officielle du Parc des princes pour suivre un match du PSG ou en Côte d’Ivoire pour le compte du groupe Accor. C’est cette comédie qu’on a décidé de nous servir à travers une probable inculpation de Bolloré.

Il a financé des campagnes pour obtenir en retour des marchés qui ont profité à vos enfants ingénieurs, techniciens… et aux caisses françaises, vous êtes si heureux que vous voulez produire des films de fiction pour nous distraire.

Les avocats doivent être certainement en complicité avec les juges.

Par Pascal Kouassi

CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)