[Religion Forum  nationale des  Zawyas 2020] Le Cheick  Abdoul Aziz Sarba recommande l’autonomisation des imams et leurs adjoints

[Religion Forum nationale des Zawyas 2020] Le Cheick Abdoul Aziz Sarba recommande l’autonomisation des imams et leurs adjoints

Abidjan, le 14-12-2020 (https://crocinfos.net/) Le Cheick Abdoul Aziz Sarba, guide spirituel de l’Association islamique Tidjania en Côte d’Ivoire ( Aitci ) et responsable   de l’Institut islamique Issa Sarba d’Abobo a été formel à la clôture du deuxième forum nation  des Zawyas( lieux de prières) le 12 décembre  2020 à Mantchan Hôtel  de Grand Bassam.

Le guide spirituel recommande que chaque Zawyas  œuvre à construire une  école confessionnelle islamique. Et que ces derniers se mettent ensemble pour créer un lycée ou un collège pour accueillir leurs  élèves  qui seront formés.  Il demande également la création  d’activités génératrices de revenus  dont les retombées  reviendront aux Zawyas. Entre autres,  des champs de cacaoyers, d’hévéa,  de manioc et maïs ou  des boutiques. Nous sommes  en plein dans la réflexion. Parce qu’il n’admet pas que  des imams et  leurs adjoints  soient des éternels assistés, mais ‘’autonomes’’.  « Au lieu de rester à la maison pour recevoir des  dons et sacrifices de nos fidèles. Tout en éduquant socialement,  nous  devons pouvoir aller vers l’autonomisation des imams et leurs adjoints(…) et  des prédicateurs », recommandations le 2e forum.

Le Cheick Abdoul Aziz Sarba

Une vue des séminaristes

Ce deuxième forum   à la différence de la première édition, n’  a pas enregistré un grand nombre  de participants à cause  de la pandémie  à Coronavirus.   Cette rencontre de haute spiritualité  a été  marquée  par trois conférences dont  deux  par des   conférenciers venus  de la Turquie qui ont mis en évidence,  les œuvres  du Grand Cheick  Turquie, Mamoud Afaldu. Les séminaristes  ont eu droit à trois conférences  dont l’une a été dite par le Cheick Ouedraogo Aboubacar.

La troisième  a été  dite par  l’Imam Aboubacar Ouédraogo.    Ils  ont mis en évidence les vertus du soufisme, les enseignements du prophète. Le Cheick  Ouedraogo Aboubacar  parlé sur les zawyas, les trois piliers de l’Islam  sur lesquels le Prophète Mahomet Saw  a beaucoup travaillé. Définissant le soufisme, il a dit  que  « le soufisme, c’est implorer le Tout puissant Allah à  travers les Zickr.   Elevons nous  dans la spiritualité.   La  mission du prophète,  c’est  de nous enseigner d’abord le Coran et le  Soufisme, c’est le tiers   de la mission du Prophète Saw.  Nous ne devons pas oublier l’autre mission  du prophète qui   est la purification  de l’âme.  Il y a à ce jour beaucoup de dépravation morale  dans la société et la solution se trouve dans le soufisme.»   Aussi,   Aboubacar  Ouedraogo Aboubacar n’a pas manqué  de proposer   au  Cheick Sarba Abdoul Aziz,  la mise  en place  le Conseil national du soufisme qui va regrouper toutes les tendances.

L’Imam Cheick Abdoul Aziz Sarba, a remercié la délégation turque conduite par  Mehmet Turan pour  son soutien à la formation et à l’éducation à travers la construction de  Madersa  et écoles confessionnelles à travers le pays.    Le Cheick Abdoul Aziz Sarba,  initiateur  de ladite  séance  de formation, en collaboration  de l’Ong turque  Ideff, a salué les participants.

Le   thème de la formation était : « Ravivez l’esprit du soufisme islamique dans l’individu et la société ».  Une  rencontre   de haute spiritualité  qui a enregistré  plus  de 100 participants dont des imams,   leurs  adjoints et des conseillers religieux venus non seulement du District d’Abidjan, mais  aussi   des conférenciers venus  de la Turquie.

Une collaboration extérieure de Moussa Kader

CATEGORIES
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )