[RLE 22] Un groupe de la société civile lance un appel pressant

[RLE 22] Un groupe de la société civile lance un appel pressant

Un groupe de la société civile réuni au sein du groupe de plaidoyer de la révision de la liste électorale (GPRLE) plaidoyer pour un processus participatif, inclusif et apaisé, quant à l’opération de révision de la liste électorale (RLE22) du 19 novembre au 10 décembre en Côte d’Ivoire et pour la diaspora du 26 novembre au 10 décembre 2022.

Abidjan, le 23-11-22 (crocinfos.net) Dans un communiqué de presse du 22 novembre, CIVIS Côte d’Ivoire, citoyens & participation, l’Association des femmes juristes de Côte d’Ivoire (AFJCI), la Fondation Sérenti, Citoyenne engagée pour un leadership et la démocratie en Côte d’Ivoire (CELDCI), le Réseau des femmes pour le droits humains (RFDH) et Agir pour la démocratie la justice et la liberté en Côte d’Ivoire (ADJL-CI) suivent avec une attention particulière le déroulement du processus dans son ensemble et salue les efforts du gouvernement et de la Commission électorale indépendante (CEI) pour le bon déroulement de la RLE sur toute l’étendue du territoire et à l’extérieur.

Par ailleurs, le Groupe de Plaidoyer appelle de tous ses vœux la réalisation d’un processus participatif, inclusif et apaisé. Et invite les partis et groupements politiques à créer un consensus autour de la RLE et à encourager leurs militants à prendre une part active à l’enrôlement, les organisations de la société civile à amplifier le message de la CEI afin de toucher toutes les couches sociales et celles localisées dans les zones les plus reculées de la Côte d’Ivoire, les femmes à s’approprier ce processus et à s’inscrire massivement sur la liste électorale pour la prise en compte effective de leur voix dans les politiques publiques et les Nouveaux Majeurs à se rendre dans le centre d’enrôlement le plus proche de leur résidence afin de participer à cet acte citoyen. « Le GPRLE vise à terme, la production d’une liste électorale consensuelle pour des élections, transparentes, libres et équitables », indique le GPRLE.

Pour rappel, depuis septembre 2021, le GPRLE conduit auprès de toutes les parties prenantes aux élections en Côte d’Ivoire, un plaidoyer pour la révision annuelle de la liste électorale afin que la CEI mette à jour la liste électorale pour l’année 2021 et pour les années à venir conformément aux articles 6 et 11 de l’Ordonnance n°2020-356 du 8 avril 2020 portant modification du Code électoral.

Kpan Charles

CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )