[Sécurité transfrontalière] La Journée Africaine des Frontières 2022 s’ouvre sur trois jours en Côte d’Ivoire

[Sécurité transfrontalière] La Journée Africaine des Frontières 2022 s’ouvre sur trois jours en Côte d’Ivoire

La Côte d’Ivoire commémore l’édition 2022, de la Journée africaine des Frontières (JAF) à travers la Commission nationale des frontières de la Côte d’Ivoire (CNFCI) les 7, 9 et 10 juin 2022, dans les localités frontalières de Noé et Nougoua en présence de plusieurs autorités ivoiriennes et ghanéennes.

-Plusieurs autorités ivoiriennes et ghanéennes attendues

Abidjan, le 7-6-2022 (crocinfos.net) La Côte d’Ivoire commémore l’édition 2022, de la Journée africaine des Frontières (JAF) à travers la Commission nationale des frontières de la Côte d’Ivoire (CNFCI) les 7, 9 et 10 juin 2022, dans les localités frontalières de Noé et Nougoua en présence de plusieurs autorités ivoiriennes et ghanéennes.

C’est dans cette approche transfrontalière qu’après les éditions de 2020 et 2021, la Commission nationale des frontières de la Côte d’Ivoire a choisi les localités frontalières de Noé et Nougoua pour célébrer solennellement cette 12e Journée Africaine des Frontière. Elle est placée sous le sceau de la coopération transfrontalière avec le Ghana, autour du thème : « les Frontières face aux défis de la coopération transfrontalière et de la gestion des ressources partagées » les 7, 9 et 10 juin 2022.

Selon la Commission nationale des frontières de la Côte d’Ivoire (CNFCI), la commémoration de cette journée a pour objectifs d’éliminer les sources de tensions aux frontières des États et à faire de ces zones frontalières des espaces de paix, de sécurité et d’intégration pour un développement économique, social et culturel harmonieux.

accra 2 1

Le rapport de la rencontre inaugurale entre les commissions en charge des frontières de la Côte d’Ivoire et du Ghana. Ph. Archives

Par ailleurs, afin de donner un caractère transfrontalier à l’édition de 2022, la Côte d’Ivoire a diligenté deux missions dans l’espace frontalier avec le Ghana. La première dans la zone frontalière concernée a permis d’obtenir une adhésion des populations à cette activité et la seconde a consisté en une rencontre de haut niveau entre le secrétaire exécutif de la CNFCI et le coordonnateur national de la Commission des Frontières du Ghana. À cet effet, une délégation de la commission des frontières du Ghana ainsi que les populations et chefferies du village ghanéen de Élubo prendront une part active à ces festivités.

Le général de corps d’armées, Vagondo Diomandé, ministre de l’Intérieur et de la Sécurité, par ailleurs 1er vice-président de la CNFCI a présidé la 11e Journée Africaine des Frontière dans la sous-préfecture de Kalamon, sise à 22 km de la ville de Doropo dans la région du Bounkani sur le thème: « les villages frontaliers ivoiriens face aux défis sanitaires, éducatifs et sécuritaires ».

Pour rappel, les ministres en charge des questions de frontières ont adopté lors de leur conférence tenue le 7 juin 2007 à Addis Abeba en Ethiopie, une déclaration sur le Programme Frontière de l’Union Africaine (PFUA) et les modalités de sa mise en œuvre. Cette déclaration fut entérinée par le Conseil Exécutif de l’Union africaine à sa onzième session ordinaire tenue les 28 et 29 juin 2007 à Accra au Ghana. Ce programme prône une meilleure intégration du continent africain à travers la délimitation/démarcation des frontières, la coopération transfrontalière et le renforcement des capacités des acteurs.

Dans le cadre de la mise en œuvre dudit programme, l’Union Africaine a institué, depuis 2010, la journée africaine des frontières, commémorée le 7 juin de chaque année.

Bienvenue Rolande Kwado

 

 

CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus (0 )