[Togo] Guillaume Ali Atti présente son roman « Sassou ou les revers du destin » au public

[Togo] Guillaume Ali Atti présente son roman « Sassou ou les revers du destin » au public

Guillaume Ali Atti, écrivain togolais a officiellement exposé le samedi 7 avril 2018, à Lomé (Togo), son second roman intitulé : « Sassou ou les revers du destin », publié aux Editions Continents au cours de la soirée dédicace qui marque la rentrée littéraire 2018 de cette maison d’Edition.

Ouvrage

La couverture du livre, ‘’Sassou ou les revers du destin’’

Après son premier ouvrage intitulé :« Régénération », une œuvre autobiographique dans laquelle il expose son handicap, l’écrivain togolais Guillaume Ali Atti revient au devant de la scène avec son deuxième œuvre littéraire ‘’Sassou ou le revers du destin’’.

Un roman qui n’est que la suite logique du premier. Mieux, l’auteur démontre à travers la vie de ‘’Sassou’’, qu’une personne valide, est un potentiel handicapé dans le futur.

Ce roman de 120 pages est riche, en rebondissement et relate l’histoire de ‘’Sassou’’, le héro dont le papa était une personne vivante avec le handicap, selon le site : regardafrique.com. Après ses études, ‘’Sassou’’ était dans le dénuement total sans aucun emploi sous la main. Mais par la force de son destin, le héro  a connu une ascension sociale fulgurante, devenant ainsi une personnalité très respectée dans son pays le ‘’Ninbé’’. Avec son aisance, le sort des autres (handicapées ou démunies) devient la dernière de ses préoccupations. À la suite d’un accident de circulation qu’il a eu, lorsqu’il était en état d’ébriété, il est devenu à son tour un handicapé après avoir passé plusieurs mois à l’hôpital sous soins intensifs.

La vie de ‘’Sassou’’ est ainsi la présentation de deux mondes. Celui dont on ne s’intéresse guère aux personnes handicapées et démunies par ce que n’étant pas de cette catégorie de personne. Malheureusement par la force du destin, on devient soi-même un handicapé. Et l’auteur d’inviter ses lecteurs à se poser eux-mêmes la question sur des actions qu’ils doivent mener à l’égard des personnes handicapées lorsqu’ils sont encore valides. Car selon l’écrivain, « une personne valide, est un potentiel handicapé », d’où la nécessité d’œuvrer ou de poser des actions pour l’épanouissement des personnes vivantes avec des handicaps pour ne pas soi-même connaître les difficultés que rencontrent les handicapés au cas ou on le devenait.

’Sassou ou les revers du destin’’ n’est donc que l’interpellation de tous ceux qui sont dans les sphères de décisions et qui ont le pouvoir de changer la société, la vie des autres, surtout des déshérités, mais ne le font pas car ne se sentent pas concerner par le sort des autres.

IMG 20180408 WA0016 1

Guillaume Ali Atti en pleine dédicace

Qui est Guillaume Ali Atti ? Né en 1953 au Centre du Togo, dans une famille paysanne, Guillaume Ali Atti a été victime à l’âge de 5 ans d’une vilaine poliomyélite devenant ainsi un handicapé. Ce qui suscite de la curiosité, il fait alors objet des superstitions les plus folles dans son village natal. A cause de ce handicap, son papa l’a très vite orienté vers la forge, une activité qu’il exerce environ un an et demie.

À l’âge de 12 ans, il s’est rendu lui-même à l’école ou il commença le cours préparatoire. Il obtint ensuite son baccalauréat en 1974 et entra à l’Université du Bénin, actuel Université de Lomé où il sort 4 ans plus tard nanti de sa maîtrise. M. Ali Atti est allé poursuivre ensuite des études de fiscalité en France et a été formé en tant qu’inspecteur des Impôts à l’ENI (Ecole nationale des Impôts) de Clermont Ferrand.

Guillaume Ali Atti est aussi enseignant en fiscalité à l’Ecole nationale d’administration (ENA) du Togo. Il a travaillé dans l’administration fiscale togolaise pendant 35 ans avant d’aller à la retraite. Aujourd’hui, il est gérant associé d’un cabinet de conseil fiscal qu’il a lui-même créé après sa retraite il y a 5ans.

Amoureux des belles plumes et des belles lettres, Guillaume Ali Atti se lance ensuite dans une aventure littéraire et a aujourd’hui à son compteur deux ouvrages. Le premier : ‘’Régénération’’, une œuvre autobiographique et le second ‘’Sassou ou les revers du destin’’ qu’il vient de présenter à travers une soirée dédicace.

La rédaction avec regardafrique.com

 

CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )