Abidjan sera vraiment jolie quand les travaux de voiries en cours vont s’achever

Abidjan sera vraiment jolie quand les travaux de voiries en cours vont s’achever

Abidjan sera vraiment jolie quand les travaux de voiries en cours vont s’achever. Quelle fierté de voir chaque jour le béton couler, les routes, ponts et échangeurs, stades, prendre forme…

Abidjan, le 12-6-22 (crocinfos.net) À Barthelemy Zouzoua Inabo: Abidjan sera vraiment jolie quand les travaux de voiries en cours vont s’achever. Quelle fierté de voir chaque jour le béton couler, les routes, ponts et échangeurs, stades, prendre forme…

En Sport, quel plaisir de voir les acteurs du football en assemblée générale, tous ensemble et souriants…

Une confidence: en 2008, une dame bien connue sur la place, ingénieure des travaux publics, impliquée dans les études des travaux du Pont de Jacqueville nous reçoit, ma fille Sylvie Touré et moi à ses bureaux. Pendant les discussions, elle lâche une phrase sibylline. « En réalité, l’échangeur de Agban a été mal fait. Si on veut en finir avec les inondations en ces lieux, il faut dynamiter les ouvrages et les reconstruire. Tels que les travaux sont réalisés, le passage de l’eau est obstrué or on ne bloque jamais le chemin de l’eau. Mais le dire aujourd’hui, c’est faire un coup d’État ou presque… »

En observant attentivement les travaux en cours au carrefour de l’Indenié, nul doute, les erreurs de base à la construction du premier échangeur sont en train d’être rattrapées. Bon, pour l’instant, la circulation embrouille les « gaous », on se perd un peu, en sortant de Cocody ou d’Adjamé, en direction du Plateau, il y a quelques poches de retenues d’eau sous les ponts, mais l’hydre des inondations est en train d’être vaincue en cet endroit…

286428101 5704143386265291 5488912007481573419 nJustement, Le Blanc de la Mé a visité les chantiers à Abidjan le vendredi 10 juin 2022. Notamment la voie de Yopougon à Abobo jusqu’à Anyama et Thomasset, celle  de de Yopougon à Songon, celle aussi Jacqueville et à Dabou.  La visite du 4e pont qui relie Adjamé à Yopougon et le pont Cocody-Plateau. Première conclusion: « Nous sommes confiants qu’ils s’achèveront dans les délais.» Surtout que dans un peu plus d’un an, la Côte d’Ivoire organise la CAN2023.

Bon, dis à ton Camarade: l’essence devient de l’Or. Ça s’évapore dans les réservoirs. Nous autres, qui sommes couchés sur les nattes, nous souffrons. Nous voulons bien  suivre les travaux pour rendre compte des évolutions et blocages et/ou difficultés hein… Mais vraiment! Le chanteur zouglou avait raison: Abidjan devient jolie mais…

‘’Première conclusion: « Nous sommes confiants qu’ils s’achèveront dans les délais.»’’

Bon, nous n’avons pas encore atteint le niveau du Congo, c’est sûr. Pays producteur du pétrole, mais qui connaît une pénurie d’essence. Là-bas, Gnian Gougouessi a dû le remarquer, lea Prod affichés à la pompe sont inchangés depuis 15 ans: Le litre de Gasoil à 475 F

L’essence 595 F. Mais la réalité est toute autre. Depuis deux mois, c’est la galère. La raffinerie n’arrive plus à satisfaire la demande. Du coût, les prix se sont envolés, les stations sont prises d’assaut et ce sont les jeunes revendeurs, appelés « Kadhafi », qui font la loi ou sauvent les automobilistes: 2000 francs le litre d’essence et 1000 francs le litre de gasoil.

En Sport, juste signaler le retour à la normale à la fédération. L’assemblée générale extraordinaire convoquée par le président de la FIF était une sorte de retrouvailles joyeuses. Tout le monde était là, sourire aux lèvres. Les propositions portées par le comité exécutif, entérinées: le nombre d’équipes de la première division passe de 14 à 16, les membres du comité exécutif passent de 20 à 25, la formule du championnat, à définir à l’assemblée générale prévue le 30 juin 2022. Par ailleurs, les responsables de la commission électorale indépendante et de la commission chargée du contentieux électoral ont été élus.

Note-le, une nouvelle association dite « Médias et citoyenneté » a vu le jour ce samedi 11 juin à la maison de la Presse au Plateau. Ses objectifs, valoriser le concept de journalisme et de citoyenneté, promouvoir le professionnalisme et l’excellence. Pour la Côte d’Ivoire d’aujourd’hui et de demain, chacun doit s’engager!

La chronique de Fernand Dédeh

CATEGORIES
TAGS
Share This