[Après sa sortie sur le siège du PDCI-RDA de Daoukro] JMK Ahoussou à Venance Konan : « Peux-tu nous indiquer où se trouve le siège du RHDP de Daoukro ? »

[Après sa sortie sur le siège du PDCI-RDA de Daoukro] JMK Ahoussou à Venance Konan : « Peux-tu nous indiquer où se trouve le siège du RHDP de Daoukro ? »

Abidjan, le 08-11-2021 (Crocinfos.net) « Et revoilà Venance Konan ! », pourrait-on dire de l’ancien DG de Fraternité Matin passé aujourd’hui PCA de SITD, et qui s’ennuie gravement dans ses nouveaux bureaux. Pour preuves, ce ne sont pas par les performances économiques de son entreprise qu’il fait parler de lui, mais par ses chroniques de journaliste. Sa dernière trouvaille : « Nouvelles d’ici et d’à côté ». S’il y excelle par son récit sur la révolte populaire à Ouagadougou, nul doute qu’il n’en espère aussi en Côte d’Ivoire, c’est la descente en règle du Président Laurent Gbagbo, surtout après sa rencontre très fructueuse avec les peuples de La Mé, qui est sa 1ère cible. Mais ne vous y trompez pas, la vraie cible de sa sortie, c’est le PDCI-RDA et son Président, Son Excellence Henri Konan Bédié, son ‘’ souffre-douleur ’’ favori. Il leur consacre d’ailleurs le dernier chapitre de son laïus. « Au Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI), on attend l’avènement du Christ, pardon, de Bédié. C’est pareil pour les militants de ce parti. En attendant, on restructure chaque jour et on laisse les biens du PDCI pourrir tranquillement. Avez-vous vu les sièges de ce parti à Yamoussoukro, à Treichville, et surtout à Daoukro, village et fief du président de ce parti ? C’est tout simplement une honte. Surtout que ce ne sont pas les cadres capables de rénover ce petit bâtiment sur leurs deniers personnels qui manquent dans ce parti ou à Daoukro. Il est vrai que ce parti a été nourri au biberon de l’Etat et l’on ne peut rien y entreprendre sans que l’Etat ne prenne cela en charge. On attend donc de revenir au pouvoir pour rénover le siège du parti à Daoukro. PDCI yako ! Ayons une pensée pieuse pour son fondateur dont ce jour marque l’anniversaire de son décès, et dont les prétendus héritiers n’ont pas su entretenir ce qu’il a laissé ». Et comme pour mieux gratter dans la plaie, des photos du siège du PDCI-RDA de Daoukro étayent cette sortie. Sacré Venance Koné !

Cher aîné, j’ai lu dans ta sortie toute l’amertume du militant de base et du cadre PDCI-RDA de Daoukro que tu fus, et surtout du fils de la région de l’Iffou, région que tu partages avec le Président Henri Konan Bédié, le ministre d’Etat Emmanuel Niamien N’goran, et M. Traoré Adam Kolia, président du Conseil régional, pour ne citer que les plus illustres, devant la décrépitude que connait ce siège que tu as fréquenté dans tes années PDCI-RDA. Mais au moins tu reconnais que le parti du Président Bédié a un patrimoine immobilier dans la région. C’est déjà suffisant ! Pour toi, si préoccupé par l’état du bâtiment du PDCI-RDA, donc féru de patrimoine, peux-tu nous dire exactement où se trouve le siège local du RHDP de Daoukro ? Dans quel quartier de la ville ? Dans quel village environnant ? Ou bien c’est trop te demander ? Si tu veux fouetter l’orgueil des cadres PDCI-RDA de la région, le Président Bédié en tête, sur l’état du siège local de leur délégation départementale, tu t’y prends bien, sinon qu’en voulant rire de la situation de notre grand Parti, comme tu veux le faire croire, en vérité, tu en pleures. Un cadre RHDP qui pleure pour le PDCI-RDA ? Vraiment cocasse !

Cher aîné, je sais que tu n’investiras pas un seul franc de ce que tu gagnes là-bas pour louer un ‘’simple magasin’’ et en faire le siège local du RHDP à Daoukro. Et ce, pour la simple et bonne raison que tu sais très bien que cette affaire-là ne durera que le temps que le Président Alassane Ouattara vivra et sera au pouvoir. Dès qu’il aura quitté la scène politique, tu sais de toi-même très bien que l’attelage que vous appelez pompeusement ‘’parti politique’’ volera en éclats. Et tu reviendras alors tranquillement à la maison, au PDCI-RDA, le parti de ton cœur…

Cher aîné, concernant le patrimoine immobilier du PDCI-RDA, comme tu n’en sais rien, demande et je t’informerai. C’est aussi simple que cela. Tu aurais demandé que, modestement, je t’aurais expliqué que depuis le mois de mars dernier, une commission de travail a été mise sur pied par le Président Henri Konan Bédié chargée de réhabiliter tous les sièges des délégations départementales et communales du PDCI-RDA en activité sur le territoire national. Dans ce comité, on a M. Bernard Ehouman, M. Affoh N’guessan Sylvain, M. Nestor Koffi et autres. Ce sont plus de 100 sièges abidjanais et locaux qui sont concernés par cette opération, dont le siège national historique de Treichville, la Maison du Parti de Yamoussoukro, la Permanence du Plateau, et bien d’autres à l’intérieur du pays. Cette commission, en cette période de disette imposée aux partis politiques par le Président Alassane Ouattara qui a suspendu le financement des partis politiques alors qu’il a lui-même tant bénéficié des largesses de l’Etat quand il était opposant, se débat pour réunir des fonds privés afin de réussir son opération. Quand on ne sait pas, on demande ! C’est aussi simple !

Cher ainé, je t’en conjure de sortir du rôle de ‘’Baoulé de service’’ qu’on t’a confié là-bas « pour casser du Bédié » à chaque fois. En effet, on connait vos pratiques et méthodes au RHDP en la matière. Un haut cadre de chez vous que je fréquente et à qui je demandais de te parler parce qu’à cette allure il ne lui faudrait pas s’étonner de me voir m’en prendre à mon tour au sommet de votre appareil, m’a tout simplement rétorqué avec malice : « Mais c’est un baoulé qui parle à un autre baoulé non ? » Quelle misère ! Bédié n’est pas le Christ ! Non ! Henri Konan Bédié est le Président du PDCI-RDA, et digne héritier de Félix Houphouët-Boigny. Pas un houphouétiste de la 25è heure comme on en voit beaucoup maintenant. Et l’héritage ne vaut que par celui à qui il échoit. Pour les 75 ans du PDCI-RDA, 2è parti le plus ancien sur le continent après l’ANC, le Président Bédié a fait des réformes pour ajuster la marche de l’appareil. Comité politique, Comité chargé de la gestion et du suivi des élections, Comité chargé de la mobilisation et du développement des ressources, Institut de formation politique, Conseil de surveillance, Commission économique, sociale et environnementale, Secrétariat exécutif remanié, et la convocation pour 2022 du prochain congrès ordinaire. Juste à côté, le PPA-CI du Président Gbagbo que tu cloues au pilori, a réussi son examen de passage, et ‘’l’enveloppe’’ FPI du Président Pascal Affi N’guessan a réussi, à son tour, avec brio d’ailleurs, son congrès extraordinaire. On n’attend que l’autre ! Et là-bas, les réformes vont dans tous les sens. On parle d’un nouveau Directoire du parti chapeauté par un Comité de Direction ! Allez-y comprendre quelque chose ! Bon, on ne s’en mêlera pas, puisqu’il faut être analphabète pour élever le RHDP au rang de parti politique. Un parti dit ‘’unifié’’ où on a un courant PDCI-RDA incarné par Achi Patrick, un courant UDPCI avec Tchagba Laurent et Flindé Albert, un courant PIT avec Séka Séka, un courant UPCI avec Myss Belmonde Dogo, un courant MFA avec Fofana Yaya et Siaka Ouattara, un courant pro-Gbagbo avec Alcide Djédjé, ça s’appelle parti politique ? C’est un parti politique ça ? Mais bon, c’est entre vous là-bas…

Cher aîné, j’attends ta prochaine sortie Je serai encore là pour toi. Tu m’as formé et je t’ai promis d’être là pour toi…

JMK AHOUSSOU

Journaliste

Directeur de Publication de ‘’Dernière Heure Monde’’

Membre de la Grande cellule de communication du PDCI-RDA

CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )