Cacophonie autour des vaccins contre la Covid19 (Par Fernand Dedeh)

Cacophonie autour des vaccins contre la Covid19 (Par Fernand Dedeh)

À Barthelemy Zouzoua Inabo: Cacophonie autour des vaccins contre la Covid19. L’Europe par précaution, suspend l’utilisation de l’AstraZaneca. L’organisation mondiale de la Santé recommande au contraire, de poursuivre la vaccination

Abidjan, le 16-.3-2021 (crocinfos.net) À Barthelemy Zouzoua Inabo: Cacophonie autour des vaccins contre la Covid19. L’Europe par précaution, suspend l’utilisation de l’AstraZaneca. L’organisation mondiale de la Santé recommande au contraire, de poursuivre la vaccination. Pour l’OMS, « il n’existe aucune preuve d’un lien direct entre le vaccin et l’augmentation des cas de thrombose et d’embolie constatée dans certains pays. ». Des effets secondaires occasionnant morts d’hommes ont été observés dans certains pays.

Les premiers cobayes ivoiriens vont bien

Le vendredi 26 février 2021, les autorités ivoiriennes ont reçu 504 000 doses de vaccin Oxford-AstraZeneca fabriqué par le Serum Institute of India. Le 1er Mars 2021, le premier ministre par intérim, Patrick Achi a donné l’exemple et se faisant vacciné le premier. Plusieurs autres ministres l’ont suivi ainsi que des enseignants, des médecins, des journalistes  et des personnes âgées. « En tout cas, le vieux a pris pour lui et aucun effet secondaire. Il a réussi à faire vacciner une dizaine de ses potes », explique un jeune cadre. Une autorité ivoirienne qui a reçu sa première dose de vaccin assume: « Je me suis vaccinée et je n’ai pas de problème. ».

‘’Pour l’OMS, « il n’existe aucune preuve d’un lien direct entre le vaccin et l’augmentation des cas de thrombose et d’embolie constatée dans certains pays. »’’.

Guerre des labos

Le doute s’est installé dans les esprits. Le silence du ministère de la Santé et de l’Hygiène publique de Côte d’Ivoire n’est pas fait pour arranger les choses. La Côte d’Ivoire va-t-elle poursuivre la vaccination avec AstraZaneca ou marquer un break le temps d’y voir plus clair? Ou tout simplement, va-t-elle s’en remettre à l’OMS?  Pour certains spécialistes, ce qui est en cours, ressemble plus à une guerre des laboratoires de fabrication des vaccins qu’à autre chose. « N’avez-vous  pas remarqué que l’on a validé le vaccin de l’Américain Johnson et Johnson en prise unique, sans jamais mentionner qu’il est efficace seulement à 66%? », s’énerve un cadre africain. Et pourtant, ajoute-t-il, « il a reçu l’accord européen plus vite que tous les autres vaccins. Et pour infos, Johnson et Johsnon va donner sa licence à de nombreux fabricants européens. ». Il n’y a pas que les Américains. « Avons-nous l’argent pour payer Moderna ou Pfizer ? », autre interrogation d’une Ivoirienne. Sans oublier le Français Sanofi. « Il dit que son 2ème vaccin est  bientot prêt. Ayant été obligé d’abandonner le premier. ».

Pour des raisons géopolitiques, les Européens rechignent à utiliser les vaccins Sputnik V de la Russie ou Sinovac de la Chine. On l’a pourtant appris, la Russie a levé toutes les mesures de restriction.

Le virus toujours actif en Côte d’Ivoire, relâchement total

Les derniers chiffres rendus publics par le ministère de la Santé et de l’Hygiène publique en Côte d’Ivoire indiquent 3079 cas actifs, 255 nouveaux cas confirmés et 2 deux décès. Au total, 213 décès enregistrés en Côte d’Ivoire depuis le 11 mars 2020. Le virus circule toujours mais  moins dévastateur. Les Africains résistent plutôt bien à la Covid19. Seulement, les spécialistes tardent à en expliquer les raisons. Au regard du relâchement général dans l’observation des mesures de précaution, l’on était en droit de craindre les dégâts plus importants de la pandémie. Il ne faut pas cependant provoquer le monstre. Il faut continuer d’observer les dispositions arrêtées par le gouvernement pour protéger la société, les citoyens et lutter contre la maladie.

‘’Le doute s’est installé dans les esprits. Le silence du ministère de la Santé et de l’Hygiène publique de Côte d’Ivoire n’est pas fait pour arranger les choses. La Côte d’Ivoire va-t-elle poursuivre la vaccination avec AstraZaneca ou marquer un break le temps d’y voir plus clair? Ou tout simplement, va-t-elle s’en remettre à l’OMS?’’

Hommage à Hamed Bakayoko

Abobo pleure son maire ce mardi 16 mars 2021, sur l’esplanade de la Mairie. Les larmes, les douleurs, les adieux venant du plus profond de la société sont plus sincères. Le petit peuple ne se ment pas à lui-même. Il décrit toujours sa réalité. Les menteurs et hypocrites sont à col blanc. Je vais y faire un tour. Je vais écouter pour comprendre… Dans le respect des mesures de lutte contre la Covid19

CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )