[Côte d’Ivoire] 703.948 écoliers à l’assaut de l’examen du CEPE 2022

[Côte d’Ivoire] 703.948 écoliers à l’assaut de l’examen du CEPE 2022

Abidjan,  07-06-2022 (crocinfos.netLes épreuves du Certificat d’études primaires élémentaires (Cepe) de la session 2022 démarrent ce mardi 07 juin, sur toute l’étendue du territoire ivoirien. Ce sont au total 703 948 candidats répartis dans 2613 centres qui sont attendus pour affronter les différentes épreuves de l’examen.

En effet, l’examen du Certificat d’études primaires élémentaires (Cepe) qui sanctionne la fin des études primaires, a effectivement démarré ce mardi 07 juin sur toute l’étendue du territoire national au titre de la session 2022.

Cette session marquée par le retour de la dictée qui fait partie des réformes entamées par le ministère de l’Education nationale et de l’alphabétisation a démarré ce matin à 8 heures par l’exploitation de texte, suivront l’éveil au milieu et l’orthographe en ce qui concerne la matinée. L’après-midi (14h30) est réservé aux mathématiques.

Toutefois, pour se préparer, les candidats officiels ont eu droit à des examens blancs et des compositions au cours d’une année qui s’est bien déroulée. A l’attention des candidats, il est interdit d’introduire ou d’utiliser dans la salle de composition un support de communication numérique ou tout autre objet connecté, des documents non autorisés, de tirer bénéfice de tout acte de fraude.

Par ailleurs, c’est l’école primaire publique de Gonzagueville 1 et 2 dans la commune de Port-Bouët qui a été choisie pour abriter la délégation du ministre. Au lancement des examens à grand tirage, le 30 mai, Mariatou Koné avait déclaré qu’elle voulait des examens marqués du sceau du professionnalisme, de la transparence, de l’équité et de la probité.

Parents, candidats et les autres acteurs du système éducatif ont été invités à faire preuve de responsabilité en se détournant de toute action visant la tricherie et la fraude. Un phénomène auquel le système éducatif est confronté en dépit de toutes les campagnes de sensibilisation.

D’ailleurs le thème de cette session : « Agir avec responsabilité et civisme pour des examens de qualité » s’inscrit dans cette vision. « Je compte sur toute la communauté éducative afin que la session se déroule normalement. J’en appelle à la responsabilité de tous. Parents d’élèves, candidats, enseignants, directeurs régionaux et départementaux... », a déclaré Mariatou Koné.

Les candidats ont été appelés à donner le meilleur d’eux-mêmes. Car toute fraude commise est passible de sanctions disciplinaires devant la commission nationale de discipline. Toute admission obtenue suite à une fraude avérée est annulée quel que soit le moment de sa découverte.

Notons que la proclamation des résultats se fera le 21 juin 2022 à partir de 14 heures.

Médard KOFFI

CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )