[Côte d’Ivoire Rgph 2021] La ministre Kaba Nialé visite des ménages à Abidjan

[Côte d’Ivoire Rgph 2021] La ministre Kaba Nialé visite des ménages à Abidjan

Mme Kaba Nialé, ministre du Plan et du Développement a effectué une visite de terrain, le dimanche 12 décembre 2021, dans certaines communes du district autonome d’Abidjan dans le cadre du recensement général de la population et de l’habitat (Rgph) 2021, qui prend fin dans 48h.

Abidjan, le 13-12-2021 (crocinfos.net) Mme Kaba Nialé, ministre du Plan et du Développement a effectué une visite de terrain, le dimanche 12 décembre 2021, dans certaines communes du district autonome d’Abidjan dans le cadre du Recensement général de la population et de l’habitat (Rgph) 2021, qui prend fin dans 48h.

Identifier les sites habités par les populations, répertorier et géo-référencer les infrastructures socio-économiques de base, connaître les caractéristiques et les commodités des logements, connaître l’effectif de la population, sa répartition par sexe, âge et dans l’espace ainsi que toutes les autres caractéristiques de la population. Tels sont les objectifs clés de cette opération de recensement entamée par les agents recenseurs le 1er novembre 2021 sur l’étendue du territoire national et qui prend fin le 15 décembre 2021.

Cette tournée qui s’inscrit  dans l’atteinte des objectifs fixés par le Bureau technique permanent du recensement (BTPR) a permis à Mme Kaba Nialé de s’imprégner des réalités du terrain. Tour à tour, des familles des communes de Port-Bouet, Koumassi et Cocody ont reçu la visite surprise de la ministre du Plan. Elles ont échangé directement avec elle. Mme la ministre a expliqué aux différents ménages visités le bien-fondé du recensement général. « Chers parents, ma présence chez vous, ce jour, voudrait qu’on sache comment, effectivement, la collaboration se fait avec les agents recenseurs commis à l’effet de l’opération de recensement en cours. C’est aussi une façon, pour nous, de toucher les réalités vécues de part et d’autres. Tout ce que ces jeunes gens font, c’est pour le bien de notre pays, car les résultats de ce travail d’hercule permettra de situer et venir à bout des besoins d’infrastructures au plan sanitaire, éducatif etc. Donc, je vous demande de vous faire recenser», a conseillé Mme la ministre.

Dans la commune de Koumassi et de Marcory, par exemple, plus de trois ménages qui n’avaient jusque-là, pas fait l’objet de recensement, ont reçu la visite de madame la ministre dans le cadre de sa tournée de sensibilisation. Un cas de refus a été réglé en personne par Mme Kaba Nialé avec des agents recenseurs.

À Anono, dans la commune de Cocody, un cas a été signalé. Toujours en compagnie des journalistes, la ministre du Plan et du Développement a est revenue sur les explications à dame Sébon A. D., responsable du ménage qui était, jusque-là, réticente à l’opération de recensement. « Madame, si nous devons dimensionner l’école ou autres infrastructures sur le territoire ivoirien, ce sont les éléments ou informations que vous nous fournissez qui peuvent nous aider. À cet effet, je vous exhorte à accorder dès cet instant,  vos violons pour le recensement de votre ménage».

Madame la ministre faisant le point de la tournee du dimanche 12 dec. 2021 scaled

Madame la ministre faisant le point de la tournée du dimanche 12 déc. 2021

À la fin de la tournée, la ministre du Plan et du Développement n’a pas caché sa satisfaction. « Nous venons de faire un exercice très important qui, pour moi, est quelque chose de positif. Les ménages ont été réceptifs. Au fil du temps, nous avons constaté qu’il y a de l’engouement. Je demande aux agents sur le terrain d’accepter, eux aussi, de travailler de jour comme de nuit pour relever le défi », a indiqué Mme Kaba.

Le 5e recensement général de la population et de l’habitat 2021 a mobilisé plus de 40 mille agents recenseurs à travers le territoire ivoirien. Pour rappel, la Côte d’Ivoire a procédé au total à quatre recensements depuis son indépendance : en 1975, 1988, 1998 et 2014.

La population ivoirienne, multipliée par 3,4 entre 1975 et 2014, s’élevait à 22 671 331 habitants au 15 mai 2014, pour une densité de 70,3 habitants/km². Le porte-parole du gouvernement relève qu’en considérant le taux de croissance démographique actuel, la Côte d’Ivoire compte « exactement 23 millions d’habitants » en fin 2014.

Une forte croissance marquée toutefois par un fléchissement du taux d’accroissement naturel, continu tout au long de ces dernières décennies : 4,4 % de 1960 à 1975, 3,8 % de 1975 à 1988, 3,3 % de 1988 à 1998, et enfin 2,6 % de 1998 à 2014.

Hervé Zian (stagiaire)

 

CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )