[Côte d’Ivoire Santé] Le ministre ivoirien de la Santé enlève le Prix Hosto Awards 2020

[Côte d’Ivoire Santé] Le ministre ivoirien de la Santé enlève le Prix Hosto Awards 2020

Plusieurs professionnels de la santé de Côte d’Ivoire ont été distingués à la 4e édition du Prix ivoirien du meilleur établissement de santé dénommé, Hosto Awards à Abidjan, le vendredi 18 décembre 2020.

-La Fsucom de Yopougon-Ouassakara affiche ses intentions pour 2021

Abidjan, le 20-12-2020 (https://crocinfos.net/) Plusieurs professionnels de la santé de Côte d’Ivoire ont été distingués à la 4e édition du Prix ivoirien du meilleur établissement de santé dénommé, Hosto Awards à Abidjan, le vendredi 18 décembre 2020.

IMG 20201218 162500 1

Le PCA de la Formation sanitaire urbaine communautaire (Fsucom) de Yopougon-Ouassakara, Ouattara Clément, recevant son trophée.

C’est sous le thème : « La gestion des déchets hospitaliers, une priorité universelle » que Dr Aka Aouelé, ministre de la Santé et de l’Hygiène publique, a enlevé le Prix, Super Hosto 2020, qui distingue les acteurs et professionnels de la santé, contribuant au bien être de la population et au développement économique de la Côte d’Ivoire. Il succède ainsi au Dr Jaber Nemer, médecin, directeur de la Formation sanitaire urbaine Edmond Basque (Fsueb) du Plateau, lauréat de la 3e édition de Hosto Awards 2019.

Ce sont au total treize prix qui ont été décernés aux professionnels de la santé de Côte d’Ivoire dans les trois pyramides sanitaires (niveau primaire, secondaire et tertiaire) par les organisateurs de la cérémonie d’excellence en matière de santé.

La sélection se fait après une enquête menée auprès de toutes les couches sociales dans le district d’Abidjan et les villes de l’intérieur, selon Koanan Alla Aimé Martial, président des Hosto Awards et directeur général de Sohapi Group Communication. L’objectif est d’aider à améliorer davantage la qualité de service dans les établissements sanitaires distingués. Et aussi, d’honorer les acteurs et professionnels de la santé qui contribuent au bien-être de la population et au développement économique de la Côte d’Ivoire. 

Le président du comité scientifique, Dr Anygrah Prince Igor, par ailleurs président de l’Association des médecins d’entreprise de Côte d’Ivoire, a indiqué que face aux infections que connaît le pays, l’environnement de l’écosystème sanitaire a besoin de plus de qualité. D’où le choix du thème, à savoir la sensibilisation et le renforcement des acquis des établissements sanitaires dans la gestion des déchets hospitaliers afin que, selon Dr Anygrah Prince Igor, d’ici 2022, les établissements sanitaires soient capables de mieux gérer les déchets biomédicaux:« Il est important que tous les établissements sanitaires sachent qu’il y a un guide pratique de gestion des déchets, qui doit être connu de tous, pour gérer les déchets qui sont manipulés dans les établissements de soin à longueur de journée», a conseillé Dr Anygrah Prince Igor.

CHU DANGRE

Le prix revenu au CHU d’Angré

Tani Emmanuel, conseiller technique au ministère de la Santé et de l’l’Hygiène publique, représentant le ministre Aka Aouléllé, s’est réjouit de l’évènement au moment où la Côte d’Ivoire, à l’instar de la communauté internationale procède au lancement de la 2e édition des activités de la journée mondiale de sécurité des soins. Selon lui, cette édition sera suivie de l’hommage de l’Observatoire africain de la promotion de la bonne gouvernance, qui s’apprête à rendre la bonne gestion de la pandémie à Covid-19.

À l’en croire, notre pays regorge d’atouts pour conduire une résilience solide de son système sanitaire. « Sohapi Group Communication n’a pas eu tort de célébrer l’excellence à travers les choix à faire parmi les nombreux postulants, car la célébration de l’excellence est une tradition dans notre pays », a-t-il soutenu, ajoutant par ailleurs que « les défis sont certes énormes, mais les enjeux sont nobles

Au nom du ministre ivoirien de la Santé, il a rendu un hommage mérité aux récipiendaires et les a exhorté à donner le meilleur d’eux-mêmes pour demeurer des exemples et des modèles: « C’est la nation toute entière, avec à sa tête le président de la République de Côte d’Ivoire, qui vous témoigne sa reconnaissance. Vous le méritez certes, mais sachez que celle ou celui qui déteint  le prix porte une moralité vis-à-vis de ses contemporains et de sa nation. Vous devez être dignes de la confiance, placée en vous.»

CLINIQUE LA PROVIDENCE

Le 1er Prix des cliniques est revenu à la Clinique providence

La présidente du jury, Dr Assouan Marie-Chantal, a expliqué les raisons qui ont milité en faveurs des lauréats. Outre l’enquête, elle a précisé que l’expérience de ceux-ci auprès des populations, prenant en compte tout le parcours du patient depuis l’accueil jusqu’à la réception, combinant à la fois l’environnement intérieur et extérieur pour réconcilier les populations avec leur système sanitaire, étaient d’un atout capital. Avant la remise de trophées aux lauréats, elle a rappelé que le système de santé est structuré en trois versants : le niveau primaire (établissement de premier contact), secondaire (Hôpitaux généraux et CHR) et tertiaire (les instituts spécialisés, cliniques et polycliniques). « Nous avons décerné deux prix dans chacune des différentes catégories ».

Ci-dessous le délibéré du classement du jury par catégorie

Prix de la catégorie des établissements sanitaires de premier contact

1er Formation sanitaire urbaine communautaire (Fsucom) de Yopougon-Ouassakara

2e Le dispensaire Notre Dame des Apôtres

Prix des hôpitaux généraux

1er Hôpital Catholique Saint Joseph Moscati de Yamoussoukro

2e Hôpital général de Port-Bouët

Prix des hôpitaux régionaux

1er CHR de Yamoussoukro

2e CHR de San-Pedro

Prix des cliniques

1er La clinique La Providence

2e La clinique Grand centre

Prix des polycliniques

1er La Polyclinique de l’Indénié

2e La Polyclinique des II-Plateaux

Prix des Centres hospitaliers et universitaires

1er CHU de Cocody-Angré

     2e CHU de Cocody

Le prix Super Hosto 2020

Dr Aka Aouélé, ministre de la Santé et de l’hygiène publique

« La santé n’a pas de prix », dit-on mais ceux qui œuvrent pour la bonne santé des populations ont droit à un prix pour les exhorter à mieux faire leur travail.

Sériba Koné

Encadré

Ouattara Clément dédie la distinction aux autres établissements sanitaires communautaires

131894471 1077437912694302 4318832852919248121 n

Le trophée du 1er Prix de la catégorie des établissements sanitaires de premier contact

Le Prix de la catégorie des établissements sanitaires de premier contact est revenu, en 2020, à la Formation sanitaire urbaine communautaire de Yopougon-Ouassakara et a été réceptionné par Ouattara Clément, président du conseil d’administration de cet établissement. C’est un homme agréablement surpris qui a dédié cette distinction à l’ensemble des trente-sept établissements sanitaires communautaires de Côte d’Ivoire. « Je remercie les organisateurs de ce prix d’excellence qui, à n’en point douter, va galvaniser davantage les agents de ma formation sanitaire, mais au-delà, l’ensemble des établissements sanitaires communautaires », a indiqué le lauréat.

Pour Ouattara Clément, par ailleurs président de la Confédération des établissements sanitaires à base communautaire de Côte d’Ivoire, ce prix est ‘’un stimulant’’, mais en même temps ‘’un défi énorme’’. « Nous savons que nous n’aurons plus droit à l’erreur, car chaque acte va compter mais la Formation sanitaire urbaine communautaire de Yopougon-Ouassakara relèvera ce défi parce que nous visons ‘’Le prix Super Hosto 2021’’ », a-t-il promis.

Autant affirmer que la Fscucom de Yopougon-Ouassakara vise l’excellence pour le meilleur des populations de son aire sanitaire et ceux venant d’ailleurs.

Sériba Koné

CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )