Dramaneries et konaneries injectées à la negraille (Simple avis)

Dramaneries et konaneries injectées à la negraille (Simple avis)

Abidjan, le 17-08-2020 (https://crocinfos.net/) Comme si on lui avait inoculé de la dramanoline ou konanoline, la negraille chante : « C’est le seul qui peut nous garantir la paix, la stabilité et le développement. C’est lui seul qui est capable de redonner le sourire aux Ivoiriens. Les jeunes ne sont pas encore capables de diriger le pays, ils doivent encore apprendre auprès de la vieille génération. Ce sont les jeunes qui refusent de postuler à la présidence. »

‘’ Quand j’entends des hommes adultes, des intellectuels bardés de diplômes, dire que seuls deux hommes peuvent conduire le navire ivoire, cela constitue une insulte, d’abord, à leur propre intelligence et à celle de tous les Ivoiriens en général.’’

Et parmi ceux qui tiennent ces inepties, vous avez des professeurs d’université, vous avez des gens dont les curriculums vitæ vous impressionnent. On peut accepter que ma mère clame que seul son Komlan Bèdiè puisse nous faire vivre dans un pays comme pendant le règne d’Houphouët; on peut accepter que la vieille Hadja dise que seul Alassani puissanci puisse garantir la paix en Côte d’Ivoire. Mais quand j’entends des hommes adultes, des intellectuels bardés de diplômes, dire que seuls deux hommes peuvent conduire le navire ivoire, cela constitue une insulte, d’abord, à leur propre intelligence et à celle de tous les Ivoiriens en général. En un mot, il n’y a, actuellement, que deux chauffeurs pour la Côte d’Ivoire. S’ils venaient à disparaître (ce sont des mortels), ce serait des apprentis inexpérimentés qui conduiraient la Côte d’Ivoire…

‘’Moi, si par l’extraordinaire, je suis candidat, je dirai tout simplement que je veux être président pour poursuivre la grande œuvre d’Alassane Ouattara.’’

Peut-on être sérieux un jour dans ce pays âgé de 60 ans ? Emmanuel Macron, à 40 ans, dirige l’une des puissances du monde; il est le président de la France qui doit prendre des décisions au niveau de la planète terre, intervenir dans les conflits de la planète, gérer le chômage, faire face aux grèves des différents syndicats. Barack Obama avait dirigé 8 ans durant la grande Amérique, les États-Unis, première puissance politique et militaire du monde. Par contre, Hamed Bakayoko (président de la République), Cissé Bacongo qui a donné fière allure à l’université, aux bâtiments de la Fonction publique et à la commune de Koumassi (Premier ministre) ou Jean-Louis Billon (président de la République), Thierry Tanoh (Premier ministre) ne peuvent pas diriger un gouvernement dont le rôle essentiel est de construire des routes, ponts, écoles, hôpitaux, châteaux d’eau, ou fournir de l’électricité. Moi, si par l’extraordinaire, je suis candidat, je dirai tout simplement que je veux être président pour poursuivre la grande œuvre d’Alassane Ouattara.

‘’Le programme ne sort pas des méninges d’un seul individu puisque nous sommes en démocratie. Et puis, cette vieille génération peut partir mais rester pour donner des conseils et des orientations aux jeunes dirigeants. D’où vient alors que des personnes évoluées sacrifient leur intelligence pour venir pondre des inepties, des idioties, des dramaneries ou konaneries du genre ‘’les jeunes refusent de postuler ou doivent apprendre encore auprès des vieux’’ ?’’

D’ailleurs, le programme de gouvernement d’un parti est élaboré par un collège d’intellectuels qui le présentent à certaines instances qui l’approuvent et le vantent pendant les campagnes. Le programme ne sort pas des méninges d’un seul individu puisque nous sommes en démocratie. Et puis, cette vieille génération peut partir mais rester pour donner des conseils et des orientations aux jeunes dirigeants. D’où vient alors que des personnes évoluées sacrifient leur intelligence pour venir pondre des inepties, des idioties, des dramaneries ou konaneries du genre ‘’les jeunes refusent de postuler ou doivent apprendre encore auprès des vieux’’ ? Qui ignore que, dans cette Côte d’Ivoire, c’est le tout-puissant président du parti qui se choisit ou choisit son successeur ?

Moi, je vous dis que je ne suis pas intéressé par les postes politiques bien que mon intelligence m’y donne accès. J’interviens chaque fois parce que je subis aussi les effets des absurdités et des inepties des uns, des incongruités et imbécillités des autres. Réponse à ceux qui diraient au lieu de citer chaque fois les autres et toi-même. Enfin, sachez que ceux que je cite ont des envies, des ambitions. Ils sont comme les cafards. Les cafards aiment aussi les rues, mais s’ils ne s’y promènent pas, c’est à cause des poules.

Par Pascal Kouassi

CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )