[Législatives 2021] Plateau, la circonscription de tous les défis pour le parti d’Alassane Ouattara

[Législatives 2021] Plateau, la circonscription de tous les défis pour le parti d’Alassane Ouattara

Ouattara Dramane dit OG et son suppléant, Fabrice Sawegnon, candidats parrainés par le Rassemblement des houphoueïtistes pour la démocratie et la paix (Rhdp) aux législatives 2021, ont pris l’engagement solennel devant le coordonnateur régional (Attécoubé-Plateau), le ministre Tchagba Laurent, ainsi que des militants et sympathisants de leur parti de mettre fin à la suprématie du Pdci-Rda dans la commune du Plateau, lors de la présentation de leur candidature, jeudi 11 février, à Abidjan

Abidjan, le 12-02-2021 (crocinfos.net) Ouattara Dramane dit OG et son suppléant, Fabrice Sawegnon, candidats parrainés par le Rassemblement des houphoueïtistes pour la démocratie et la paix (Rhdp) aux législatives 2021, ont pris l’engagement solennel devant le  coordonnateur régional (Attécoubé-Plateau), le ministre Tchagba Laurent, ainsi que des militants et sympathisants de leur parti de mettre fin à la suprématie du Pdci-Rda dans la commune du Plateau, lors de la présentation de leur candidature, jeudi 11 février, à Abidjan.

Le combat politique entre le parti politique de Henri Konan Bédié (Pdci-Rda) et celui d’Alassane Ouattara (Rhdp), s’annonce étincellent aux législatives 2021, dans la circonscription électorale du Plateau. Et pour cause, le Rhdp veut mettre fin à la longue gouvernance du Pdci-Rda dans cette commune, qui dure depuis décennies. Ouattara Dramane dit OG et Fabrice Sawegnon, les deux adversaires politiques de la majorité présidentielle (le Rhdp) sont ceux qui doivent arracher ‘’le tabouret’’ à l’hémicycle au Pdci-Rda.  Pour y parvenir, les deux politiciens ont décidé de taire leurs divergences politiques internes pour la victoire de leur parti cher à Alassane Ouattara aux législatives de 2021.

Le Rhdp doit avoir la majorité à l’Assemblée nationale sur les 225 sièges pour faciliter la gouvernance de leur parti au pouvoir. Ouattara Dramane le coordonnateur associé Plateau-Nord, candidat du Rhdp pèse la lourde tâche et plante le décor de l’enterrement de la hache de guerre :

« Désormais, les incompréhensions font parties du passée. À partir de maintenant, Fabrice et moi, allons tout faire ensemble », a-t-il rassuré.

Bien avant, le candidat suppléant aux législatives de 2021, coordonnateur associé Plateau-Sud, Fabrice Sawegnon a montré sa bonne foi quant au défi à relever.

« C’est un engagement sans faille, réel pour la victoire du Rhdp, car la cible c’est Jacques Ohouo et le Pdci-Rda. Notre famille politique ne doit pas la perdre de vue», a-t-il promis.

Selon eux, la victoire leur tend la main, il faut simplement oser la chercher. En revanche, ils ne cachent leur crainte : « Nous seront vigilants pour que personne ne nous vole notre victoire ».

Par ailleurs, la majorité du parti d’Alassane Ouattara au parlement passe, aussi par la victoire des trois sièges, dont deux à Attécoubé et un au Plateau. Pour y parvenir, le ministre Tchagba Laurent a rappelé l’entente et l’union entre les filles et fils de cette coordination à la présidentielle d’octobre 2020, qui s’est soldée par un bon taux de participation, classant la commune au 2e rang des circonscriptions électorales du District d’Abidjan.

Aussi, le coordonnateur régional s’est-il félicité du consensus qui a mis fin à la division interne entre les représentants du Rhdp grâce à lui et au ministre Danho Paulin. Avant de les présenter comme des ‘’dinosaures’’ et lui ‘’le Waraba (Ndlr : lion en malinké)’’ pour montrer la bataille épique qui s’annonce pour la conquête des trois sièges, particulièrement celui du Plateau, la chasse gardée du vieux parti depuis des lustres, avec l’emblème de l’Eléphant. Le ton est donné :

« Au Plateau, nous avons un consensus qui démontre que vous êtes ensemble, nous allons donner un double coup K.O. », s’est réjoui M. Tchagba.

Cependant, le ministre Tchagba Laurent a indiqué que le Rhdp  entend organiser les femmes pour leur autonomisation et aussi former les jeunes pour leur insertion professionnelle et à la participation à la gouvernance de l’État.

Les signes annonciateurs d’une rude bataille aux législatives 2021 se préparent au Plateau. Le parti d’Alassane Ouattara veut vaincre le signe indien de plusieurs décennies de pouvoir du Pdci-Rda à l’Assemblée nationale ivoirienne mais, seule la vérité des urnes décidera du travail accompli par chaque parti politique sur le terrain.

S.K.

CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (3)
  • comment-avatar

    Pascal Kouassi: C’est possible. Il semble que la population du Plateau soit passée de 22 000 à 66 000 habitants.

  • comment-avatar

    Raymond-François Ncho: Oui, frère Abraham. Plus de 66 000 électeurs au Plateau et moins de 9000 y sont effectivement résidents. C’est dire que le Député de cette circonscription électorale ne sera pas désigné par les populations du Plateau mais plutôt par les électeurs hors-zones dont on aimerait bien savoir par quelque alchimie électorale ont-ils bien pu se faire inscrire sur la liste électorale? Voilà une question essentielle qui aurait pu préoccuper la CEI si et seulement si la transparence était le souci partagé par tous. Cette situation du Plateau plante en grandeur nature le récurrent problème de la transhumance électorale qui risque de fausser la transparence du jeu électoral si l’on n’y prend garde. Comment se sentiront les vrais électeurs du Plateau qui se voient ainsi floués par cette transhumance sur laquelle tout le monde ferme les yeux? Tirons la sonnette d’alarme avant qu’il ne soit tard de le faire…

  • comment-avatar

    Pascal Kouassi: Raymond-François Ncho: Pour la députation, ça peut passer car le député est à la nation tout entière, mais pour l’élection du maire, des gens qui habitent Adjamé, Yop, koumassi, Marcory, Attécoubé…vont influencer le vote, vont choisir pour les habitants du Plateau. Tu demandes par quelle alchimie. On a ouvert un centre d’enrôlement au Plateau. Et comme la population du Plateau n’est pas dense, des gens qui s’agglutinaient dans les communes à forte densité sont allés se faire enrôler là-bas et sont devenus Platelais. Ils sont plus de 9000. Où est la partie du Plateau qui peut accueillir plus de 50 000 personnes? Il n’y a pas de cours communes au Plateau quand même !

  • Disqus (0 )