Les comploteurs contre la sûreté de l’Etat dans les box aujourd’hui

Les comploteurs contre la sûreté de l’Etat dans les box aujourd’hui

Ils sont 20. Ils ne seront pas tous présents dans le box du palais de Justice au Plateau. Certains d’entre eux étant en exil. Ils sont accusés de complot contre la sûreté de l’Etat, de participation à une bande armée sans y exercer aucun commandement, détention sans autorisation d’armes à feu de la première catégorie, et d’actes et de manœuvres de nature à compromettre la sécurité publique

Abidjan, le 19-05-21 (crocinfos.net) À Barthelemy Zouzoua Inabo: Ils sont 20. Ils ne seront pas tous présents dans le box du palais de Justice au Plateau. Certains d’entre eux étant en exil. Ils sont accusés de complot contre la sûreté de l’Etat, de participation à une bande armée sans y exercer aucun commandement, détention sans autorisation d’armes à feu de la première catégorie, et d’actes et de manœuvres de nature à compromettre la sécurité publique. L’ancien président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire et 19 de ses proches dont certains sont en détention depuis le 23 décembre 2019, devant le tribunal criminel ce mercredi 19 mai 2021 à 13 h.

L’Affaire remonte au 23 décembre 2019. L’ancien Premier ministre de Côte d’Ivoire, ancien président de l’Assemblée nationale décide de rentrer au pays. Il est en rupture de ban avec celui qu’il a toujours qualifié « de référent politique », ton camarade. La tension est vive dans la capitale économique. Les autorités interdisent le rassemblement de ses partisans. Les forces de sécurité déploient un dispositif impressionnant à Abidjan. L’avion privé qui transporte l’ancien président de l’Assemblée nationale n’atterrira pas à Abidjan. Il est plutôt dérouté à Accra. La tension monte d’un cran quand les membres du comité d’organisation du retour manqué de celui que ton Camarade appelle « mon fils égaré » sont arrêtés. Ils sont écroués. Parmi eux, des députés, des maires…

Certains sont remis en liberté. Le tribunal criminel déterminera du sort des autres. Les avocats des accusés, dans une tribune rendue publique, la veille du procès, ont déclaré: « le seul objectif de cette procédure judiciaire qui sert de vernis juridique au pouvoir politique est d’écarter le GPS, ses hauts cadres et ses membres de toute responsabilité́ politique : l’ordonnance prend également soin de renvoyer les plus hauts cadres de ce mouvement en tant que complices, sans jamais indiquer de quelle manière ces derniers seraient impliqués dans quelque délit que ce soit. Il s’agit en réalité́ d’une violation pure et simple du principe de responsabilité́ pénale du fait personnel, de la présomption d’innocence et, surtout, d’une mascarade judiciaire à des fins politiques. ».

D’Abidjan à Paris. 6h de vol. Ton Camarade a pris part au sommet des chefs d’Etat et des institutions internationales sur la recherche des solutions pour le financement de l’économie africaine. Clairement, « Le Fonds monétaire international (FMI) estime que jusqu’à 285milliards de dollars de financements supplémentaires sur la période 2021-2025 seraient nécessaires aux pays africains. ». La moitié de cette somme devant revenir aux pays africains à faible revenu, pour renforcer la réponse apportée à la pandémie. « Les pays à revenu intermédiaire nécessitent également une attention particulière».

D’Abidjan à Ferkessedougou. JPA sera dans la ville du Nord ce vendredi 21 mai pour le lancement des travaux du Port sec. Autant dire, tout va bien de ce côté. Le Blanc de la Mé est à la barre.

En attendant, allons établir nos cartes d’identité. Les anciennes en cours de validation expirent le 30 juin 2021: juste un extrait de naissance, l’ancienne CNI et le timbre de 5000 F. Toi, va déjà prendre la tienne. Merci.

Par Fernand Dédeh

Le titre est de la rédaction

 

CATEGORIES
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )