[Mondial 2022] Mauvais départ pour le Sénégal, le Cameroun, la RDC, le Mali…

[Mondial 2022] Mauvais départ pour le Sénégal, le Cameroun, la RDC, le Mali…

En football, il faudra attendre le 29 mars pour connaître les pays africains qui seront au Qatar pour le mondial. Mauvais départ cependant pour le Sénégal, Cameroun, la RDC, le Mali…

Abidjan, le 26-3-2922 (crocinfos.net) À Barthelemy Zouzoua Inabo: Abidjan va abriter en novembre 2023, la troisième édition de la foire commerciale intra-africaine. Expo, forum, be to be, 20 mille participants attendus, 40 milliards de dollars d’accords commerciaux visés.
En football, il faudra attendre le 29 mars pour connaître les pays africains qui
seront au Qatar pour le mondial. Mauvais départ cependant pour le Sénégal, Cameroun, la RDC, le Mali…

L’ancien président de la République fédérale du Nigeria Olessegun
Obassanjo est très pratique et pragmatique. En 30 secondes, il a résumé l’état de la coopération économique entre les pays africains: « Le premier ministre ivoirien vient de m’apprendre que la Côte d’Ivoire importe en grande quantité à l’extérieur, le tilapia. Je ne le savais pas. Moi je suis dans dans l’agriculture et dans la pisciculture. ». La Réplique improvisée du premier ministre ivoirien JPA a été de belle facture et saluée par l’assistance. « Je viendrai vous rendre visite. Je vais visiter votre ferme. Ce jour-là, prévenez votre avocat. Parce que je viendrai avec le mien pour la signature du contrat ».

En réalité, l’Afrique a d’énormes potentialités. Malheureusement, 94% de ses échanges commerciaux se font avec l’extérieur. La foire commerciale intra-africaine veut en fait, changer la donner. Le ministre ivoirien du Commerce a rassuré les partenaires à la signature du contrat de convention d’accueil de la troisième édition de l’IATF à Abidjan, ce vendredi 25 mars 2022. « La Côte d’Ivoire prendra toutes les dispositions nécessaires pour assurer le plein succès à la foire. ». Il y a eu Le Caire en 2019 et Durban en 2021. Abidjan se positionne pour cet événement, selon JPA, « contribuera à consolider davantage l’intensité des relations entre nos nations africaines et les différentes zones économiques du continent ».
2023, année-charnière pour la Côte d’Ivoire. Année de la coupe d’Afrique des nations, année de l’IATF aussi.

Avant la CAN2023, le mondial 2022. Les représentants africains au Qatar seront connus à l’issue des matches-retour des play-offs, le 29 mars 2022. Mais déjà, L’Algérie, le Maroc, la Tunisie, le Nigeria et l’Egypte ont pris une bonne option. L’Algérie a surpris le Cameroun à Japoma à Douala (0-1). Grosse déception des supporters des Lions Indomptables. « Un match fade, sans actions construites. Pour te dire la vérité, j’étais assise devant ma télévision. Mais j’ai passé plus de temps sur mon téléphone qu’à suivre le match. Ça veut tout dire… », relate L. Hayatou. Le Maroc a fait une bonne affaire en RDC. Il a contraint les Léopards au match nul (1-1). La Tunisie, vainqueur à Bamako (1-0), attend d’assurer son billet du Qatar au retour. Grosse inquiétude pour le Sénégal, champion d’Afrique des nations. Battu au Caire, (0-1), les Lions du Sénégal ont cependant les cartes en mains pour le match retour à Dakar. Mais attention, l’Egypte est une équipe de métier. Le Ghana tenu en échec par le Nigeria (0-0), sait ce qui lui reste à faire le 29 mars. Feu à Lagos.

En match amical, la Côte d’Ivoire a perdu la bataille face à la France dans les dernières minutes. Elle avait pourtant montré de bonnes dispositions. Mais les mêmes faiblesses demeurent: ce jeu plus individuel que collectif, trop médian et moins percutant dans la zone de feu. Bonne note au gardien Badra Ali, au latéral gauche, Ghislain Konan, à Jean-Michaël Sery et à Nicolas Pépé, auteur de l’unique but des Éléphants. Prochaine sortie, le 29 mars, face a l’Angleterre.

La chronique de Fernand Dédeh

CATEGORIES
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )