[Paix et entente] Enfin, un pacte d’union et de paix entre les leaders du Tonkpi

[Paix et entente] Enfin, un pacte d’union et de paix entre les leaders du Tonkpi

Sidiki Konaté, Dr Albert Flindé, Gl Diomandé Vagondo, Mme Clarisse Slaha Kayo Mahi et Dr Albert Toikeusse Mabri viennent de signer un pacte de paix et d’entente pour le développement de la région du Tonkpi en présence d’Adama Bictogo au stade Léon Robert de Man, le 23 décembre 2022.

Abidjan, le 24-12-22 (crocinfos.net) Les doigts des mains entrelacés, noués autour de ceux d’Adama Bictogo, représentant du Président de la République à la cérémonie en son hommage, les bras levés dans le ciel de la capitale de la région du Tonkpi (Man), sourire aux lèvres, les leaders dans le Tonkpi ont signé un pacte avec leur population et leur parti.

321463973 3191539084492314 5320946571520924205 n

M. Adama Bictogo, témoin du pacte signé parles cadres du RHDP du Tonkpi. Ph.Dr.

Une image que la région du Tonkpi n’a jamais connue. Surtout venant des leaders politiques de la région du parti au pouvoir. Enfin ! comme un soupir ou un soulagement, le geste n’est pas passé inaperçu au stade Léon Robert, le vendredi 23 décembre 2022. Tant il était beau à voir par les populations de cette partie de l’ouest de Côte d’Ivoire, qui sort progressivement du coma de la guerre de 2010, grâce aux réalisations de certaines infrastructures du Président de la République, Alassane Ouattara. Et ce, malgré les problèmes de leadership des cadres et élus issus du même bord politique.

« Bonjour Danané! Bonjour dans le Tonkpi! District autonome des Montagnes/Région du Tonkpi, Le RHDP-TONKPI NOUVEAU sera beaucoup plus fort et conquérant. Je suis soulagé ! » s’exclame l’internaute, Ernest Guiagon de Biankouma (celui qui surnomme ‘’L’Étalon Noir’’) sur sa page Facebook.

En cause, la calomnie, la manipulation, la division, des clans par-ci et par-là : ces maux qui plombent depuis des décennies le développement de cette région déjà balafrée par la crise de septembre 2002 et défigurée par la guerre de 2010 hantent encore l’esprit des populations.

Mettre fin à toutes ces pratiques honteuses égocentriques qui n’apportent rien aux attentes des populations pour préserver la réalisation des grosses œuvres infrastructurelles de l’État.

La moisson est louable:  la mise en service du Centre hospitalier régional (CHR) de Man, de celui du dépôt de la Nouvelle Pharmacie de la Santé publique de Côte d’Ivoire (NPSP-CI) de cette ville et de l’hôpital général de Danané par le Premier ministre, Patrick Achi, le jeudi 22 décembre 2022. Mieux, le gouvernement a réhabilité des routes interurbaines, notamment l’axe Man-Danané, frontière Guinée, long d’environ 120 km.

‘’La fraternité transcende tout’’

Au regard de cela, au nom des élus, des cadres et des populations, Mme Clarisse Slaha Kayo Mahi, PCA de la NPSP-CI a anticipé et témoigné la reconnaissance du peuple Dan au chef l’État, même si la demande reste encore forte.

« Le peuple Dan du Tonkpi est reconnaissant de tous les projets réalisés et les chantiers en cours de réalisation en faveur de la région du Tonkpi, S.EM. Alassane Ouattara. Nous profitons de l’occasion pour plaider auprès de vous, l’érection  de Danané en chef-lieu de région », a-t-elle indiqué.

À la journée hommage au Président de la République, Alassane Ouattara, pour couronner ces témoignages au mythique stade Léon Robert de Man, le vendredi 23 décembre 2022, Adama Bictogo a invité les uns et les autres à mettre de côté leurs égos pour avoir ‘’la confiance’’ du parti au pouvoir.

« Je vous invite à plus d’union pour mériter davantage la confiance du chef de l’État afin qu’il continue de travailler pour la région, car la fraternité transcende tout », a-t-il conseillé.

Autant affirmer qu’au-delà d’un simple geste d’espoir d’union, c’est un pacte que ces leaders du parti au pouvoir viennent de signer avec leur peuple et aussi le parti au pouvoir. Ils sont désormais dans le viseur des analystes et observateurs de la scène politique. Ils sont obligés de parler d’une seule voix, selon la vision du président de leur parti politique, en se débarrassant des clans qu’ils ont créés pour eux.

Désormais, les populations sont soulagées ou presque. Elles garderont en mémoire le signe de l’union et de la paix entre Sidiki Konaté, Dr Albert Flindé, Gl Diomandé Vagondo, Mme Clarisse Slaha Kayo Mahi et Dr Albert  Toikeusse Mabri, ces leaders du Tonkpi à travers ce geste fort de symbole et de sens.

Tout est parfait sur l’image. La main dans la main, le développement du Tonkpi est lancé.

Kpan Charles

CATEGORIES
TAGS
Share This