[Valeurs culturelles] Le  Ministre d’État,  Kobenan Kouassi Adjoumani, apporte son soutien au Rava

[Valeurs culturelles] Le Ministre d’État, Kobenan Kouassi Adjoumani, apporte son soutien au Rava

Le Ministre d’État, ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Kobenan Kouassi Adjoumani a accordé son soutien au fondateur du concept, Rava (Retour aux valeurs ancestrales), Alex Yao, eu égard à sa noble vision de voir le retour de nos valeurs traditionnelles, sources de cohésion sociale, de paix et de bonne moralité dans l’éducation des jeunes. C’état à sa résidence privée de Cocody le mardi 4 mai 2021

Abidjan, le 06-05-21 (crocinfos.net) Le  Ministre d’État, ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Kobenan Kouassi Adjoumani a accordé son soutien au fondateur du concept, Rava (Retour aux valeurs ancestrales), Alex Yao, eu égard à sa noble  vision de voir le retour de nos valeurs traditionnelles, sources de cohésion sociale, de paix et de bonne moralité dans l’éducation des jeunes. C’état à sa résidence privée de Cocody le mardi 4 mai 2021.

Accompagné d’une forte délégation, membre du Rava le porte-parole et vice-président du concept, N’gouandi Jean Rock Feler a fait l’historique du Rava. Il a rappelé le rôle joué par le Rava auprès des peuples (rois, chefs traditionnels, chefs religieux) du Zanzan en immolant plusieurs bœufs pour la consolidation de la paix, lors de la présidentielle de 2020. « Le fondateur de ce concept autour duquel nous avons crée cette association se nomme Yao Kouakou Alex connu sous le prénom de Jean-Paul ou Yao Alex. Il n’a pas, certes eu la chance de faire de longues études, mais il s’en sort bien dans la vie active. Il doit sa réussite à ses parents qui lui ont inculpé le respect des us et coutumes qui constituent la meilleure école de la vie ».

C’est donc en connaissance de cause que le fondateur du Rava a associé ses membres à sa noble  vision qui est de voir le retour de nos valeurs traditionnelles sources de cohésion sociale, de paix et de bonne moralité dans l’éducation des jeunes. Le président-fondateur du Rava veut avoir des racines solides grâce à son aîné, le ministre Adjoumani. « Vous êtes notre leader incontesté. Une telle vision aussi brillante venant d’un de vos cadets, ne pouvait être méconnue de vous en tant que notre ainé, notre père. Nous savons également que vous êtes bien ancré dans la tradition. Vous êtes aussi dépositaire de certains secrets traditionnels que nos parents ont légués….Soyez pour nous un abri incontestable auprès de vos paires », a indiqué le porte-parole au nom des membres du Rava.

Des propos appuyés par le premier conseiller du président du Rava,  Zoromé Mamadou : « Vous êtes un battant, je dirai même un perfectionniste. La sagesse africaine recommande à la jeunesse d’apprenante et de gouverner».

Le président-fondateur du Rava (en boubou blanc) et le porte-parole

Le président-fondateur du Rava (en boubou blanc) et le vice-président, porte-parole du concept 

En tant que président d’honneur du Rava dans la région du Gontougo, le ministre Kobenan Kouassi Adjoumani a reçu une chaise royale, une canne et d’autres attributs. « Alex est un homme intelligent qui sait laver ses mains. Dans la tradition, l’enfant qui sait laver les mains mange avec les grands. Je suis fortement impressionné par la qualité des personnes et l’éloquence avec laquelle elles s’expriment. Vous avez mon onction », a-t-il promis.

Pour la promotion du Rava à travers les différentes régions de Côte d’Ivoire, l’Éléphant du zanzan s’est engagé  à faciliter une audience avec le ministre de la Réconciliation et de la Cohésion sociale, Bertin Kouadio Konan.

Pour la consolidation de la cohésion sociale, la paix et le dialogue, tant en Côte d’Ivoire qu’en Afrique, le Rava vient pour être le pont entre la tradition et le modernisme.

Crée le 6 novembre 2019 par M. Yao Kouakou Jean-Paul, le concept du Rava a été lancé le 8 janvier 2020 dans la localité de Tanda.

La jeunesse africaine, déjà éduquée à la culture occidentale, mais qu’elle ne maîtrise pas forcément, pourra ainsi faire la synthèse des deux cultures de sorte à en faire un usage équilibré.

Pour cela, M. Yao Kouakou Jean Paul invite les Africains à un retour aux valeurs africaines ; d’où le Rava.

Le Rava se veut être un appui aux efforts déployés par les États africains dans leurs lourdes tâches d’éducation de la population.

La mission première de la jeunesse est d’apprendre ; celle des adultes est d’enseigner ; les vieillards, eux, ont pour mission de diriger et guider la communauté selon les valeurs ancestrales, car une personne sans culture est comme un arbre sans racines.

Le choix de cette région est symbolique et représente le lever du soleil à l’Est. Une personne qui prend pour repère le levé du soleil sera toujours guidée par sa lumière et sortira vainqueur de toutes épreuves. Ce principe n’est pas que théorique, mais est constamment prouvé par ceux qui en ont pris conscience.

Bienvenue. R. Kwado

 

CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus (0 )