[Prévention des conflits et des tensions en Guinée et en Côte d’Ivoire] Les médias numériques lancent bientôt un projet d’envergure

[Prévention des conflits et des tensions en Guinée et en Côte d’Ivoire] Les médias numériques lancent bientôt un projet d’envergure

Abidjan, 06-04-2022 (crocinfos.net) Le lancement officiel des activités du projet d’Implication des médias numériques dans la prévention active des conflits et des tensions en Guinée et en Côte d’Ivoire (IMPACT), aura lieu le mardi 12 avril 2022 de 08h30 à 11h, à l’hôtel Novotel d’Abidjan.

Cet important projet est piloté par le Consortium mené par Avocats Sans Frontières France (ASF France), en partenariat avec une structure française, Danaïdes, une plateforme panafricaine, AfricTivistes ; et deux associations nationales : l’Association des Blogueurs de Guinée (ABLOGUI) et le Réseau des Professionnels de la Presse en Ligne de Côte d’Ivoire (REPPRELCI).

Outre la cérémonie de lancement des activités du projet qui est prévue aux abords de la lagune Ebrié dans quelques jours, la  cérémonie d’ouverture de ce même projet se tiendra pour sa part à Conakry le jeudi 07 avril 2022. Il s’agira de présenter les acteurs du projet, ainsi que le plan d’action qui va être déroulé pour l’exécution du projet sur deux ans. Ce projet, financé par la Délégation de l’Union européenne auprès du Sénégal, d’un montant de 1 110 740 Euros (environ 727 534 700 FCFA) a pour objectif de contribuer à consolider une paix durable en Afrique de l’Ouest et, plus spécifiquement, entend se concentrer sur le rôle positif que peut jouer la société civile, en particulier les médias numériques dans la prévention et la réduction des conflits et tensions.

IMPACT est né de la nécessité de renforcer les capacités des médias numériques, en matière de prévention des conflits afin de participer plus globalement à la consolidation d’une paix durable. IMPACT vient ainsi maximiser le potentiel des médias sur les dynamiques de conflits. Le projet considère que les médias doivent pouvoir jouer un rôle central dans la prévention des conflits et doivent bénéficier à cet effet d’un renforcement de capacités. Les activités mises en œuvre auront pour objectifs de : analyser le rôle des médias dans le cadre de la couverture des conflits et favoriser la création des synergies pour soutenir l’échange et l’expérience ; renforcer les capacités des médias en les dotant d’outils pour maximiser leur potentiel ; mobiliser les médias et acteurs de la société civile contre les discours haineux et en faveur des processus de dialogue.

Pour information, il faut noter que Avocats sans Frontières France (ASF France) est une association de solidarité internationale qui contribue à faire respecter les droits humains fondamentaux, partout où cela s’avère utile et nécessaire à travers le monde. ASF France a été créée en 1998. Le REPPRELCI lui est une association ivoirienne qui regroupe les acteurs de la presse en ligne ou presse numérique. Il s’est fixé comme mission et objectifs depuis sa création en 2006 de promouvoir la presse en ligne, de la professionnaliser afin d’en faire un instrument qui contribue à la paix et à la stabilité.

Quant à ABLOGUI, c’est une association guinéenne qui a pour mission de promouvoir la participation citoyenne à l’édification de la démocratie à travers les technologies de l’information et de la communication. En fin, AfricTivistes et Danaïdes est un réseau de blogueurs et web-activistes pro- démocratie basé au Sénégal et actif dans plusieurs pays d’Afrique. Alors que Danaïdes a pour mission de développer des outils et des canaux de communication pour la protection des populations civiles situées dans des pays en conflit.

Georges Kouamé

CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )