[Propriétaires de maquis, bars et restaurants de Côte d’Ivoire] ‘’Prési Kader’’ investi à Yopougon-Andokoi

[Propriétaires de maquis, bars et restaurants de Côte d’Ivoire] ‘’Prési Kader’’ investi à Yopougon-Andokoi

Le président de la Plateforme des propriétaires de maquis, bars et restaurants de Côte d’Ivoire (Ppmbrci), Josué Gnawa, a investi Koïta Abdoul kader, dit ‘’Prési Kader’’ (en costume) comme le président de la sous section de ce syndicat au quartier, Yopougon Andokoi, dans la commune de Yopougon, samedi 16 mai.

À peine la réouverture des maquis, bars et restaurants annoncée, M. Gawa veut rattraper le temps perdu. Il a commencé à faire bouger les lignes à Yopougon-Andokoi par l’investiture de Koïta Abdoul kader, dit ‘’Prési Kader’’ comme président de la Plateforme des propriétaires de maquis, bars et restaurants de Côte d’Ivoire (Ppmbrci) section dudit quartier, ce samedi.

c6983f94 30e5 4c24 b714 6451231215a3

Le président de la Plateforme des propriétaires de maquis, bars et restaurants de Côte d’Ivoire (Ppmbrci), Josué Gnawa, souhaite l’union des membres de son association

Il l’a conseillé de ‘’beaucoup travailler’’ dans le cadre de la sensibilisation contre la pandémie à Covid-19, et aussi amener les propriétaires de maquis, bars et restaurants d’Andokoi à adhérer massivement à leur plateforme syndicale.

Par ailleurs, le président de la Ppmbrci projette à long termes, la réalisation de plusieurs projets dont une cité immobilière et une banque dédiées aux membres de son organisation. « C’est uni et organisé que nous serons forts, car nous sommes un secteur d’activité qui rapporte un plus à l’économie ivoirienne », a indiqué Josué Gnawa.

Le président nouvellement investi pour cinq ans, Koïta Abdoul Kader (Prési Kader) place son mandat sous le triptyque de la sensibilisation, l’harmonisation et la structuration des maquis, bars et restaurants de son quartier.

En outre, il entend mettre l’accent sur le volet sanitaire, car reconnaît-il ‘’ nos maquis, bars et restaurants sont des foyers de contamination de toute sorte de virus’’. « Nos espaces doivent être des lieux de sensibilisation pour mieux lutter contre la propagation de la Covid-19, et d’autres maladies transmissibles », a ajouté le président de la Plateforme, section Yopougon-Andokoi.  

Élu en avril 2020, pour un mandat de 5 ans,  M. Gnawa indique que la plateforme syndicale enregistre 43 000 maquis, bas et restaurants dans le Grand Abidjan. « Déjà en deux semaines nous avons fait adhérer quelques 500 opérateurs », se réjouit-il.

Le Montagnard

CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus (0 )