[Visite d’État dans le Hambol] Ouattara Clément fait un point satisfaisant de la mobilisation de l’Union sacrée des houphouëtistes

[Visite d’État dans le Hambol] Ouattara Clément fait un point satisfaisant de la mobilisation de l’Union sacrée des houphouëtistes

Le président de l’Union sacrée des houphouëtistes (USH), Ouattara Clément, est satisfait de la grande mobilisation de son mouvement, lors de la visite d’État du président Alassane Ouattara du 27 au  30 novembre 2019, dans la région du Hambol. La mobilisation des membres de l’Union sacrée des houphouëtistes a commencé le 27 novembre à Katiola, capitale de la région du Hambol où Alassane Ouattara a entamé la visite d’État de 4 jours. Ils sont venus de Boniéré, Timbé et de Katiola pour accueillir en grande pompe le chef de l’État. Tous vêtus de tee-shirts à l’effigie de l’USH avec des banderoles, les militants ont pris d’assaut toutes les grandes artères de la ville. La seconde journée, à Ouréguékaha, dans le village natal du président du mouvement,  Ouattara Clément, tous les militants des 11 villages de Niakara-Sud ont rejoint le groupe. Mais, la veille, dans la soirée, l’USH a tenu le village en haleine jusqu’au petit matin par une projection de film sur les grandes réalisations du Président Alassane Ouattara de 2011 à 2019. Des différents ponts aux universités, en passant par les voies bitumées, toutes les réalisations ont été visionnées devant de nombreux villageois tous subjugués par les prouesses du président Ouattara. Cette séance a été  agrémentée par des intermèdes animés par des artistes modernes tagbanas. C’est dans cette ferveur militante que les différents délégués, responsables de sections de base et membres de l’USH, ont accueilli avec des danses et plusieurs banderoles, dont la plus grande de 16 m de long et 2 m de large ne laissait personne indifférent au bord de la voie principale. À Niakara, ils étaient plus de 2 500 militants de l’USH à remettre le couvert dans la même ambiance bon enfant. Ils étaient plus de 5000 au meeting de clôture au stade Thomas d’Aquin de Katiola. « Cette visite d’État a permis de renforcer les liens de fraternité entre les filles et fils de la grande région du Hambol. L’USH apportera toujours son soutien au candidat du Rhdp à la présidentielle de 2020 », a indiqué Ouattara Clément. À l’en croire, le Rhdp peut compter sur l’USH, qui tient à la victoire du candidat de ce parti en 2020. « Nous allons multiplier la mobilisation et la sensibilisation à travers les différentes régions de la Côte d’Ivoire pour la victoire de notre leader », a promis le président de l’USH.

Le mouvement a vu le jour, le vendredi 8 mars 2019, à Abidjan. L’USH entend vulgariser et valoriser la philosophie du père fondateur de la Côte d’Ivoire  moderne,  Félix Houphouët-Boigny, basée sur  la paix, l’unité et le développement.

Le Montagnard

CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )