[Éducation catholique] Plus de 10 000 pèlerins présents à la 1ère  édition

[Éducation catholique] Plus de 10 000 pèlerins présents à la 1ère édition

Plus de 10 000 pèlerins ont répondu à l’appel des évêques à la 1ère édition du pèlerinage national pour le personnel de l'éducation catholique à la Basilique Notre Dame de la paix à Yamoussoukro du vendredi 2 au samedi 3 décembre 2022.

Abidjan, le 8-12-22 (crocinfos.net)-Le rideau est tombé ce samedi matin 3 décembre sur la 1ère édition du Pèlerinage national pour le personnel de l’Éducation Catholique qui s’est déroulée du vendredi 2 au samedi 3 décembre 2022 à la Basilique Notre  Dame de la paix à Yamoussoukro avec environ 10 000 participants.

Cette veillée de prière des acteurs du système éducatif catholique de Côte d’Ivoire a été « une réussite totale », selon les organisateurs, avec environ 10 000  participants, une soixantaine de prêtres, une centaine de religieux, religieuses qui ont répondu présent à l’appel de la Conférence des évêques catholiques de Côte d’Ivoire et ont prié pour une école ivoirienne plus rayonnante et intégrale.

PHOTO PELERINAGE 3

Environ 10 000  participants ont répondu présent à cette cérémonie. Ph.Dr

Ce moment de prière, meublé d’enseignements, de louanges, d’adoration et de ressourcement spirituel a été une bonne occasion pour le célébrant de la messe solennelle, Mgr Gaspard Beby Gneba, évêque de Man et Président de la Commission Episcopale pour l’éducation catholique, d’appeler les acteurs à garder l’espérance face aux épreuves rencontrées dans l’exercice de leur métier

« C’est vrai, nous connaissons, nous avons connu quelques difficultés mais le monde à venir est devant nous. Donc, c’est d’abord un message d’espérance pour être fort avec Dieu dans la foi, surmonter ensemble non pas dans la division, dans l’opposition mais ensemble, affronter et surmonter les difficultés du temps présent d’abord au sein du système éducatif catholique, l’Eglise et dans la société », a exhorté Mgr Gaspard.

Pour lui, l’école catholique doit davantage mettre au centre de son curricula, « le respect de la personne humaine, accompagner des hommes et des enfants à devenir grands, à être des acteurs de la société, et à construire une société digne et non à devenir une école commerciale », a-t-il précisé.

Dans sa communication axée sur le sous-thème : « L’éducation dans le magistère du pape François », le père Artur KOLA, chargé d’Affaires ad intérim à la Nonciature apostolique en Côte d’Ivoire a, exhorté les éducateurs et les enseignants à garder l’esprit ouvert à la réalité, car selon lui, les élèves sont attirés par les professeurs qui ont une pensée ouverte, inachevée, qui cherchent quelque chose de plus et qui transmettent cette attitude aux apprenants.

« Cela permet d’éduquer au vrai, au bien et au beau car dans l’éducation, une chose est très importante, un échec propre est toujours plus beau qu’une victoire sale », a-t-il imagé.

Cette première édition du pèlerinage national du personnel de l’éducation catholique de Côte d’Ivoire a tourné autour du thème central : « L’éducation en Côte d’Ivoire au service de l’évangélisation et du développement humain intégral ».

PHOTO PELERINAGE

La première édition du pèlerinage national du personnel de l’éducation catholique de Côte d’Ivoire a été une réussite. Ph.Dr.

L’objectif selon le père Jean-Luc N’Dreman, Secrétaire Exécutif national de l’Education catholique de Côte d’Ivoire (SENEC) était de permettre aux participants de vivre leur foi catholique, redécouvrir les fondements de leur vocation dans cette vaste mission que leur confie l’Eglise, l’éducation et la formation intégrale des apprenants.

«Beaucoup de chrétiens qui sont observateurs ont relevé un relâchement au niveau de la vie chrétienne des employés de l’éducation catholique, ce qui n’était pas, semble-t-il, le cas par le passé. Alors sur recommandation, nos pères archevêques et évêques ont pris cette décision de travailler fortement pour relever le niveau spirituel de tout le personnel de l’éducation catholique. Donc, ce pèlerinage nous aide à opérer ce changement afin que nous devenions des citoyens, des modèles, des témoins dans notre société », a indiqué le Secrétaire Exécutif national de l’Education catholique de Côte d’Ivoire (SENEC) au terme de ce pèlerinage.

Il s’est par ailleurs satisfait de l’engouement que ce pèlerinage a suscité auprès des acteurs du système éducatif catholique de Côte d’Ivoire tout en souhaitant qu’ils puissent de retour dans leurs différents diocèses mettre à profit tous les enseignements et recommandations de ce pèlerinage.

La deuxième édition de ce pèlerinage national est prévue en 2024. En attendant, les évêques ont souhaité que ce ressourcement spirituel se tienne dans chaque diocèse en 2023.

La rédaction avec le Sercom

CATEGORIES
TAGS
Share This