[Kabakouma Drame]  Le préfet du département de Biankouma ramène le calme

[Kabakouma Drame] Le préfet du département de Biankouma ramène le calme

Hamilton N’dri N’guessan, le préfet du département de Biankouma, était dans la matinée du 25 février dernier à Kabakouma où, il a appelé la population autochtone à la retenue et à la paix.

Après l’assassinat de deux habitants et la blessure de deux autres à  coups de machette par un paysan très furieux dans la nuit du 24 au 25 février 2020, aux environs de 21 h  au domicile  du patriarche Baba Manlegbeu.

Le drame s’est produit dans une localité située à 10 km du chef-lieu de la  sous- préfecture de Biankouma. Baba Manlegbeu et son épouse grièvement blessés au cou et à la tête ont été évacués au CHR de Man, et y subissent  encore des soins intensifs. Tandis que le neveu du patriarche Baba et Loh Simplice, le  voisin de la cour familiale qui venait à la rescousse des victimes  sont morts des suites de leurs blessures.

L’un sur le champ et l’autre, le lendemain (25 février 2020). Le paysan, auteur du meurtre, lui, a été retrouvé mort (pendu) dans son campement agricole à Kanta. Un village situé à l’intersection des localités de Kabakouma et Gbablasso (sous-préfecture de Biankouma).

Faute de témoins, nous ne saurions  expliquer, exactement ce  qui s’est passé dans la nuit du 24 au 25 février à la résistance de Baba Manlegbeu à Kabakouma. En revanche, pris de colère, la population de Kabakouma avait initié une vaste opération de représailles contre les ressortissants allogènes, enn guise de vengeance.

72 heures après la visite du préfet de Biankouma , le calme règne à Kabakouma. La vie a timidement repris. Les différentes écoles primaires ont rouvert leurs portes…

« Populations de Kabakouma, je suis ici  ce matin pour vous dire Yako! Et vous  exhorté à la retenue. Car, cet assassinat est un acte isolé. Cultivez la paix et la cohésion sociale avec les populations étrangères qui, depuis plusieurs années vivent avec vous ici à Kabakouma », a conseillé Hamilton N’dri N’guessan, le préfet du département de Biankouma aux populations de Kabakouma.

Droh Sigui Ange (Correspondant Régional)

CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )