La Côte d’Ivoire a son hiver (Par Fernand Dédêh Tagro)

La Côte d’Ivoire a son hiver (Par Fernand Dédêh Tagro)

À Barthelemy Zouzoua Inabo: À chacun son hiver. Nous avons le nôtre ici. L’harmattan. Et les blousons sont de sortir. Un confrère a soumis un questionnaire au chef de service prévisions météorologiques de la Sodexam, Eklou Ferdinand. Il dit que l’harmattan va persister sur le pays jusqu’au début de mois de mars… Autant te dire, viens avec ton blouson…

L’on apprend que depuis quelques temps déjà, l’harmattan souffle dans la partie nord du pays. A Abidjan, c’est véritablement ce matin que l’on s’est réveillé avec. Depuis quand le vent de l’harmattan a-t-il commencé à souffler sur la Côte d’Ivoire ?

81722078 3071935482819441 2863703404914409472 n

Le chef de service prévisions météorologiques de la Sodexam, Eklou Ferdinand

L’harmattan est un alizé du Nord (il souffle du Nord vers le Sud) caractérisé par un vent sec, froid la nuit et chaud le jour avec parfois de nombreuses particules de poussière en suspension dans l’air. L’harmattan a commencé à souffler sur le Nord de la Cote d’Ivoire depuis le début de mois de Novembre 2019.

Des son apparition sur le pays, il a amorcé une descente progressive sur les régions de la Bande Centrale et s’est retrouvé aujourd’hui sur le Littoral ivoirien.

Qu’est ce qui provoque la survenue de l’harmattan ?

L’harmattan est un vent du Nord-Est d’origine désertique provoqué par des hausses de pressions (zone anticyclonique au-dessus du Sahara) qui vont engendrer du vent. Ce vent d’harmattan va parcourir de grandes distances depuis les régions désertiques jusqu’aux régions du Golfe de Guinée.
Combien de temps va mettre l’harmattan cette année ?

L’harmattan va rester sur la Cote d’Ivoire jusqu’à la fin février début mars pour les régions forestières. Le retrait de l’harmattan se fera de façon progressive avec la remontée des vents de mousson sur le continent.

Quelles sont les précautions à prendre aussi bien par les automobilistes que par les populations ?

Les précautions à prendre sont de plusieurs ordres. Pour les populations, il faudra faire attention car ces vents secs d’origine désertique sont chargés de nombreuses particules de poussière renfermant les germes de la méningite. Aussi le froid sec venant avec ce vent fragilise les voies respiratoires. Des réductions de visibilité sont aussi provoquées par les poussières en suspension dans l’atmosphère.

CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )