L’auteur à l’incitation aux troubles et aux appels au meurtre séjourne à la Maca

L’auteur à l’incitation aux troubles et aux appels au meurtre séjourne à la Maca

Fofana Nawa, celle qui se cachait derrière la page Facebook « Succès », ayant incité aux troubles et appelé au meurtre, mercredi 19 mai, séjourne depuis le vendredi 21 mai à la Maison d’arrêt et de correction d’Abidjan (Maca)

« Il faut que ce genre de situation soit sévèrement punie », Alassane Ouattara

Abidjan, le 22-05-21 (crocinfos.net) Fofana Nawa, celle qui se cachait derrière la page Facebook « Succès », ayant incité aux troubles et appelé au meurtre, mercredi 19 mai, séjourne depuis le vendredi 21 mai à la Maison d’arrêt et de correction d’Abidjan (Maca).

Fofana Nawa a été jugée en comparution immédiate et a écopé de 5 ans d’emprisonnement ferme et 2.000.000 FCFA d’amende. Elle est actuellement pensionnaire de la Maison d’Arrêt et de Correction d’Abidjan. Le mercredi 19 mai 2021, la page Facebook «Succès» derrière laquelle se cachait Fofana Nawa, lance une vidéo en direct. Dans ce film qui dure 19 minutes et 53 secondes, elle s’adresse à plusieurs commerçants au marché d’Adjamé à Abidjan. Fofana Nawa indexe la communauté nigérienne. Elle mentionne une vidéo parue sur Facebook dans laquelle des ivoiriens résidant au Niger auraient subi des actes de violence et des sévices corporels de la part des nigériens. Cette information provoque l’indignation, non seulement des commerçants, mais également des abonnés de sa page « Succès ».

La sanction vient de tomber. Elle a violé la loi N° 2013-451 du 19 juin 2013 relative à la lutte contre la cybercriminalité, qui dispose en son article 62 que : ‘’Est puni de un mois à cinq ans d’emprisonnement et de 1.000.000 à 20.000.000 de francs CFA d’amende, le fait pour une personne de produire, de mettre à la disposition d’autrui ou de diffuser des données de nature à troubler l’ordre public ou à porter atteinte à la dignité humaine par le biais d’un système d’information.’’

Le point de la situation provisoire fait par le procureur de la République, Richard Adou Christophe le 20 mai, dénombre un mort, plusieurs blessés graves, des véhicules caillassés et calcinés, des commerces pillés et incendiés ainsi que de nombreux dégâts matériels dans plusieurs communes du district d’Abidjan.

Richard Adou Christophe indique dans son communiqué ‘’qu’une vingtaine de personnes de personnes ont été interpellées à la suite de ces évènements et que les enquêtes sont en cours pour retrouver les auteurs de ces actes de barbaries et tous ceux qui, de quelques manières que ce soit, à leur commission, afin de faire subir la rigueur de la loi pénale’’.

Le président Alassane Ouattara à son arrivée vendredi de Paris à condamné fermement les attaques contre les nigériens et a demandé des sanctions exemplaires: « Je voudrais d’abord féliciter le Premier ministre et le gouvernement pour leur prompt réaction.  Et dire à nos frères nigériens,  comme tous les frères africains et l’ensemble des populations vivant sur le sol ivoirien que la Côte d’Ivoire  est une terre d’hospitalité. Et que ce genre de situation ne devrait plus se reproduire. J’ai demandé des sanctions, mais nous poursuivrons pour que ce genre de situation soit sévèrement punie. La Côte d’Ivoire a changé depuis plus de dix ans. Nous ne sommes pas dans une situation qui met à mal les différentes populations qui vivent en Côte d’Ivoire.  Le plus important étant que les uns et les autres respectent les lois de la République », a martelé le président, Alassane Ouattara devant la presse.

Fofana Nawa et ses bras séculiers dont certains sont tapis dans l’ombre, feront le deuil du ‘’succès’’ de sa page Facebook depuis la Maca.

Bienvenue R. Kwado

CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus (0 )