Les systèmes africains ne sont pas efficaces…

Les systèmes africains ne sont pas efficaces…

En réalité, l’homme s’interroge, mais sa réponse est connue ou presque: les systèmes africains ne sont pas efficaces et ne répondent pas aux besoins des populations. Pourquoi les systèmes africains sont-ils si peu performants?

Abidjan, le 30-40-21 (crocinfos.net) À Barthelemy Zouzoua Inabo: L’auteur camerounais Etounga-Manguella, observateur des systèmes politiques dans le monde et en Afrique, questionne dans son dernier livre, « La politique est-elle une sciences? »,  la nature et l’efficacité des systèmes politiques « mis en œuvre en Afrique par les pays de la mouvance francophone depuis leur accession aux indépendances formelles accordées par la France en 1960 ».

En réalité, l’homme s’interroge, mais sa réponse est connue ou presque: les systèmes africains ne sont pas efficaces et ne répondent pas aux besoins des populations. Pourquoi les systèmes africains sont-ils si peu performants?

‘’Ton Camarade qui a fait une partie de ses études aux États-Unis, qui a bossé au FMI, qui connaît bien la France, a-t-il l’habitude de voir en Occident, les ministres déplacer leurs régions pour venir dire merci au chef pour leurs nominations?’’

Une partie de la réponse se trouve dans ce qui s’est passé à la résidence de ton Camarade, ce jeudi 29 avril 2021. Onze départements venus lui dire « merci » pour avoir nommé « leurs fils au gouvernement ». Le Cardinal Frotomougou, « Excellence Monsieur le Président de la République, merci, merci et encore merci ! Me voici aujourd’hui ministre d’État, ministre de l’Agriculture et du Développement rural. Un poste qui aurait, sans aucun doute, été réservé à d’autres, si la décision de ma nomination appartenait à des leaders claniques que je ne nommerai pas non plus».

‘’Ton Camarade a utilisé cette tribune  pour aborder des questions d’intérêt national’’

Ton Camarade qui a fait une partie de ses études aux États-Unis, qui a bossé au FMI, qui connaît bien la France, a-t-il l’habitude de voir en Occident, les ministres déplacer leurs régions pour venir dire merci au chef pour leurs nominations? Toute cette énergie déployée à ressasser les lieux communs, à attaquer les adversaires politiques devant l’institution-mère de la nation, donne raison à l’auteur camerounais. Au travail, citoyens!

Ton Camarade a utilisé cette tribune  pour aborder des questions d’intérêt national: « Nos compatriotes à l’extérieur peuvent rentrer, ils ne seront pas arrêtés. Le ministre de la Réconciliation m’a fait part du fait que nos frères et sœurs au Ghana qui comptent rentrer au pays craignaient d’être arrêtés à l’aéroport. Non ! Ils peuvent rentrer. On doit savoir pardonner et passer à autre chose ». Il en a profité aussi pour révéler les contacts suivis avec son aîné, le Bouddha de Daoukro. Un aîné que le Cardinal Frotomougou a flétri quelques minutes auparavant, devant lui. « Mon aîné et moi continuons de nous parler. Bédié et moi nous sommes parlé le mardi 27 avril 2021. Pour moi la place du Pdci est au Rhdp ».

Il a indiqué qu’il est résolument tourné vers la Réconciliation des fils de la Côte d’Ivoire. Je suis d’accord avec ça!

La France revient en force. Bruno Le Maire est en terre ivoirienne. « Le climat  du pays sous le gouvernance du Président Alassane Ouattara est favorable à l’investissement ». Signature du contrat d’extension de l’Aéroport de Port-Bouêt. « La réalisation de ce programme devra porter dans l’immédiat, la capacité annuelle de l’aéroport d’Abidjan à plus de cinq (5) millions de passagers».

Par Fernand Dédeh

CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )