[Ordre des médecins de Côte d’Ivoire] Y a problèmes !

[Ordre des médecins de Côte d’Ivoire] Y a problèmes !

À l’ordre des médecins de Côte d’Ivoire, il y a des problèmes liés aux tripatouillages des textes depuis 2004.

-Tout sur le rappel des membres à l’AG du 6 août par un collectif

Abidjan, le 5-7-22 (crocinfos.net) La porte-parole du collectif des médecins, Dr Godji née Kouadio Affoué Hélène, a dénoncé en plusieurs points, la prise en ‘’otage’’ par la violation des textes qui régissent leur corporation par l’ordre des médecins de Côte d’Ivoire au cours d’un point-presse, jeudi 4 août, à Abidjan.

« Vu que l’ordre n’est ni une ONG, ni un syndicat, ni une association, il est plus qu’important de respecter et faire respecter les textes qui la régissent pour l’honorabilité de ses membres et la protection de la santé des populations ». C’est en ces termes, sans faux fuyant que la porte-parole du collectif des médecins, Dr Godji née Kouadio Affoué Hélène, plantait le visage hideux et peu reluisant des experts soignants qui doivent protéger la santé des populations. Et ce, avant à l’Assemblée générale extraordinaire du samedi 6 août 2022. Autant affirmer qu’il y a problèmes à l’ordre des médecins depuis 2004.

En 18 points, la porte-parole relevait plusieurs chapitres liés aux tripatouillages des textes de l’ordre des médecins de Côte d’Ivoire qui ont conduit à une convocation urgente du ministre de la Santé, de l’Hygiène publique et de Couverture maladie universelle, face à la grave mésentente régnant au sein de l’institution ordinale. « Et ce, pour protéger la population des querelles intestines a ordonné que toutes les activités de l’ordre soient arrêtées y compris les élections en cours ainsi que l’arrêt de la désobéissance ordinale ».

Au point 2 (par exemple) elle rappelle que « depuis 2010, année marquant la fin de leur mandat, l’équipe dirigée par le Dr Aka Kroo s’est maintenu en violation des textes et sans organiser d’assemblée générale élective.»

Pis, des propositions ont été faites à l’ancienne équipe pour leur assurer une sortie honorable parce que le conseil et le magistrat ont reconnu l’illégalité et l’illégitimité de l’ancienne équipe.

Pour cela, l’ordre étant une institution régit par une loi, le collectif appelle les autorités compétentes à prendre toutes les mesures afin d’annuler cette convention nationale illégale et illégitime qui sera source de trouble au sein de la corporation médicale avec des conséquences désastreuses sur un système de santé voulu fort par le Président de la République de Côte d’Ivoire, Alassane Ouattara.

À travers cet appel, Dr Godji née Kouadio Affoué Hélène entend, non seulement, que les médecins marquent leur indépendance à la veille de la fête de l’indépendance, face à la prise en otage de leur institution et la remettre sur un nouveau piédestal avec leur entière participation et à la prise en compte de leurs positions pour une meilleure gestion au quotidien de leur institution.

Kpan Charles

CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )