[Protection sociale] Comment la Secrétaire d’État Clarisse Kayo Mahi veut valoriser les centres sociaux

[Protection sociale] Comment la Secrétaire d’État Clarisse Kayo Mahi veut valoriser les centres sociaux

La secrétaire d’État, chargée de la Protection sociale, Mme Clarisse Kayo Mahi, ambitionne de repositionner les centres sociaux au cœur du dispositif de protection sociale en Côte d’Ivoire, conformément à la vision du Président de la République.

Abidjan, le 4-2-2022 (crocinfos.net) La secrétaire d’État, chargée de la Protection sociale, Mme Clarisse Kayo Mahi, ambitionne de repositionner les centres sociaux au cœur du dispositif de protection sociale en Côte d’Ivoire, conformément à la vision du Président de la République.

La Secrétaire d’État l’a signifié, le 26 janvier 2022, lors de l’atelier de validation d’un manuel de procédures opérationnelles pour les Centres sociaux. Pour  atteindre ce noble objectif, Mme Kayo Mahi entend faciliter l’accès des populations, notamment, les couches les plus vulnérables, aux instruments de protection sociale en garantissant leur utilisation des services sociaux de base.

Dans sa vision et dans le cadre de la réglementation récente relative aux centres sociaux, elle a sollicité avec la direction des actions sociale, un organisme dénommé ‘’Expertise France’’ pour établir un diagnostic des modalités de fonctionnement organisationnel d’un centre social en Côte d’Ivoire.

À lire sur le même sujet https://crocinfos.net/visite-des-centres-sociaux-le-voeu-du-president-de-la-republique-s-e-m-alassane-ouattara-est-de-batir-une-cote-divoire-solidaire-rassure-mme-clarisse-slaha-kayo-mahi-secr/

De cette collaboration avec cet organisme, est sorti le manuel de procédures opérationnelles et l’installation des unités d’éveil de la petite enfance dans les centres sociaux.

À cet effet, elle a expliqué que ‘’le centre social en Côte d’Ivoire est le guichet de proximité ouvert à toute personne qui se trouve en situation de pauvreté ou de vulnérabilité, le promoteur des actions de cohésion sociale, le pivot du déploiement des programmes sociaux non contributifs et l’acteur majeur de l’inclusion productive’’.

Pour rappel, Mme Kayo Mahi avait effectué, le vendredi 10 décembre 2021, une visite pour faire l’état des lieux des installations des centres sociaux du district d’Abidjan.

La rédaction avec le Sercom

CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )